Revue de presse – jeudi 11 juin 2020

Le marché du gaz durablement bouleversé par la pandémie, Les Echos, 11/06/2020

La pandémie de Covid-19 aura un impact durable sur le marché mondial du gaz, jusqu’en 2025 au moins. C’est ce que prédit l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans un rapport publié mercredi. A première vue pourtant, le gaz naturel est l’énergie fossile la moins affectée par la crise. La consommation mondiale ne baissera « que » de 4 % cette année, selon l’agence. C’est nettement moins que le pétrole (-9 %) ou le charbon (-8 %). C’est sans précédent toutefois, et la chute de la demande sera deux fois plus importante qu’en 2009, pendant la crise financière… lire

L’hydrogène, le pari à 9 milliards d’euros de l’Allemagne, Les Echos, 11/06/2020

Avec près de six mois de retard, le Conseil des ministres allemand a adopté mercredi sa « stratégie nationale pour l’hydrogène » . Cette feuille de route va mobiliser 7 milliards des 130 milliards d’euros du plan de relance allemand afin de développer la recherche, les infrastructures et les conditions-cadre nécessaires à la production de 5 gigawatts d’hydrogène issu de sources d’énergies renouvelables d’ici à 2030. Le gouvernement veut ensuite doubler ce volume d’ici à 2040 et prévoit 2 milliards supplémentaires pour développer et sécuriser son approvisionnement au travers de partenariats internationaux… lire

« Seule une réponse très audacieuse à la crise nous mènera quelque part » / Naomi Klein, Le Monde, 11/06/2020

En 2007, la militante écologiste et anticapitaliste canadienne Naomi Klein publiait La Stratégie du choc : la montée d’un capitalisme du désastre (Actes Sud), un essai dans lequel elle analysait la façon dont pouvoirs et élites tentent de profiter des situations de crise. La journaliste, également professeure à l’université Rutgers (New Jersey), a publié en novembre 2019 Plan B pour la planète. Le new deal vert (Actes Sud). Elle revient ici sur la façon dont l’épidémie due au coronavirus accroît les inégalités, et réagit aux manifestations de colère aux Etats-Unis après la mort de George Floyd, tué par des policiers à Minneapolis… lire

Environnement : les entreprises ont fortement accru leurs efforts / Les Echos, 11/06/2020

En baisse depuis plusieurs années, les dépenses d’investissement ou d’étude pour protéger l’environnement ont augmenté de 11 % en 2018. La majorité de ces dépenses va dans des investissements antipollution. Après un coup de mou de plusieurs années, l’investissement des entreprises industrielles dans la protection de l’environnement est reparti à la hausse. Celles comptant au moins 20 salariés lui ont consacré 1,5 milliard d’euros en 2018, que ce soit en équipements ou en études. C’est 11 % de plus qu’en 2017, souligne mercredi l’Insee dans la traditionnelle enquête annuelle qu’il consacre à ce vaste champ d’activité… lire

En Ile-de-France, le retour de la pollution de l’air, Le Monde, 11/06/2020

Sur le front de la pollution de l’air, le monde d’après le Covid-19 risque fort de ressembler au monde d’avant. Un premier bilan post-déconfinement, publié mercredi 10 juin par Airparif, l’organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, montre un retour progressif aux niveaux d’avant la crise sanitaire et laisse augurer que la nette amélioration observée pendant que la France était confinée n’était qu’une respiration éphémère. Des études similaires devraient confirmer ces résultats dans les autres régions dans les prochains jours… lire

Le plastique, un enjeu devenu secondaire sous l’effet de la crise sanitaire, La Croix, 11/06/2020

On en retrouve déjà partout. Dans les rues, sur les trottoirs, les pelouses. «Parfois à un mètre de la poubelle», se désole Didier Tournoux, chef du service propreté de la ville de Besançon (Doubs). Il comptabilise «entre 30 et 50 masques chirurgicaux» ramassés chaque jour par ses agents. «Psychologiquement, ce n’est pas simple de devoir nettoyer des objets potentiellement contaminés» , ajoute-t-il, déçu de ce manque de civilité, après des semaines à saluer le travail des éboueurs. Pour tenter d’enrayer le phénomène, Brune Poirson, secrétaire d’État à la transition écologique, a annoncé que tout jet de masques, gants, mégots, ainsi que les dépôts sauvages d’ordures exposerait désormais à une amende de 135 € (contre 68 €). Une répression accrue saluée par Didier Tournoux, comme par les défenseurs de l’environnement, qui s’inquiètent des répercussions de la crise du Covid sur les déchets et la prolifération des plastiques (nombre de masques sont en polypropylène)… lire

Mobilité : A Grenoble, Poma ouvre la voie à la troisième dimension du transport urbain, La Tribune, 11/06/2020

Une première liaison par câble d’ici 2024. Après l’attribution officielle d’un appel d’offres pour l’installation d’un métrocable, l’isérois Poma a détaillé ce mardi les contours de la future ligne T1, qui reliera l’ouest de Grenoble via la Presqu’île. Avec une tarification intégrée au réseau de transports en commun de la métropole, qui pourrait également accueillir de nouvelles lignes… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search