Revue de presse – 26/06/2020

Le Danemark va bâtir deux îles à éoliennes géantes, Le Figaro, 26/06/2020

L’énergie du vent fournit près de la moitié du courant d’un royaume aux objectifs ambitieux. Le Danemark, leader mondial de l’éolien, ambitionne d’être en pointe dans l’énergie propre en Europe. Etil s’y emploie. Son gouvernement social-démocrate a conclu le 22 juin un premier accord avec le Parlement sur les moyens d’y parvenir en vue d’atteindre son objectif de réduction des émissions de CO2 de 70% en 2030 par rapport au niveau de 1990… lire

Le pétrole a-t-il entamé un inexorable déclin ?, Les Echos, 26/06/2020

La crise sanitaire et économique réduit la consommation de pétrole de façon sans précédent cette année. Est-ce le début du déclin si souvent annoncé pour cette ressource ? Si l’évolution de la demande à moyen terme reste incertaine il est peu probable que la consommation recule avant la fin de la décennie si l’on ne déploie pas des plans de relance verts dans le monde entier… lire

Référendum sur l’écocide: « Il faut faire confiance aux Français » / Marie Toussaint, députée européenne et cofondatrice de l’association Notre affaire à tous, La Tribune, 26/06/2020

Peu connue jusqu’ici en dehors de quelques cercles de juristes, la notion d' »écocide » vient d’être consacrée par la Convention citoyenne pour le climat. Les 150 citoyens tirés au sort, et chargés de trouver un consensus sur un panel de mesures permettant de réduire d’au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre de la France avant 2030, proposent entre autres d« adopter une loi qui pénalise le crime d’écocide », et de soumettre cette idée aux Français dans le cadre d’un référendum. La Convention citoyenne pour le climat souhaite soumettre à référendum la pénalisation de l’écocide. Marie Toussaint, députée européenne et cofondatrice de l’association Notre affaire à tous, se réjouit de cette décision. Elle explique à La Tribune le sens de cette notion qu’elle défend… lire

Réduire la pollution numérique, un impératif devenu l’affaire de tous, Le Figaro, 26/06/2020

Limiter l’impact environnemental du numérique. La question se posait avant le confinement. Elle a pris de l’importance avec ce dernier, marqué par une croissance fulgurante des usages… lire

Le prix du gaz va repartir à la hausse, Les Echos, 26/06/2020

Après une dernière baisse le 1er juillet, les tarifs réglementés d’Engie augmenteront tous les mois jusqu’en février 2021.
C’est la fin d’une longue période de baisse. Les prix du gaz ont chuté de 25 % depuis le 1 er janvier 2019. C’est la fin d’une longue période de baisse. Les tarifs réglementés du gaz vont repartir à la hausse à partir du 1er août, et la hausse sera continue, tous les mois, au moins jusqu’en février 2021. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié un « avis favorable » au projet d’arrêté du gouvernement en ce sens mercredi. Au total, une hausse de plus de 6 % est prévue entre le 1er août et la fin février. Il ne s’agit que de prévisions, les chiffres pourront être révisés en fonction de l’évolution réelle des cours… lire

Il faut inverser la courbe du fret ferroviaire / Patrice Geoffron, professeur à l’université Paris-Dauphine et Benoit Thirion, associé au cabinet Altermind, Les Echos, 26/06/2020

Dans une France qui ambitionne de relever les défis environnementaux, le transport de fret vit une situation paradoxale. Alors que le rail y est très largement alimenté par une électricité décarbonée, alors qu’il produit, par rapport au fret routier, trois à quatre fois moins d’externalités négatives en CO2, pollutions de l’air, accidents ou congestion pour une tonne de marchandises transportée, la part du ferroviaire a été divisée par deux sur trente ans. Il pèse désormais moins de 10 % du transport de marchandises…. lire

Roundup : Bayer parvient à un accord à l’amiable aux Etats-Unis, Le Monde, 26/06/2020

Le groupe allemand versera plus de 10 milliards de dollars pour mettre un terme à 75 % des procédures lancées par 125 000 plaignants. Bayer a annoncé, mercredi 24 juin au soir, une avancée majeure dans ses déboires judiciaires aux Etats- Unis. Le groupe agrochimique et pharmaceutique allemand, qui a racheté l’américain Monsanto en 2018, a négocié un accord monumental avec les milliers de plaignants avec qui il était en procès dans l’affaire du glyphosate, un herbicide commercialisé par Monsanto sous le nom de Roundup. Cet accord « mettra un terme à environ 75 % des litiges » impliquant ce produit, « qui concernent environ 125 000 plaintes au total », a déclaré Bayer dans un communiqué… lire


Vous aimerez aussi...