Revue de presse – 02/07/2020

Fermeture de Fessenheim : réchauffement climatique 2 – climat 0 / Cécile Arbouille, déléguée générale du GIFEN, La Tribune, 02/07/2020

La doyenne des centrales nucléaires françaises, ne produira plus d’électricité : le second réacteur a été débranché du réseau électrique national lundi soir à 23H00. Le GIFEN, qui représente l’ensemble des industriels de la filière nucléaire française, déplore cette décision, qui fragilisera considérablement le tissu économique local et contribuera à l’accroissement des émissions de CO2… lire

Comment la mobilité verte va contribuer à la Smart City de demain / Gweltaz Le Coz, expert Smart City chez Matooma, La Tribune, 02/07/2020

La ville intelligente, tout le monde en parle. Et les mobilités vertes sont devenues un incontournable sujet de la ville de demain. Les objets connectés ont un rôle primordial à jouer dans cette équation du futur qui comment dès aujourd’hui… lire

Pour une relance verte / Antoine Frérot, PDG de Veolia et Bertrand Camus, directeur général de Suez, Les Echos, 02/07/2020

La « percée verte » aux élections municipales de dimanche dernier représente, pour les industriels de l’environnement
que nous sommes, une bonne nouvelle à saluer, et un formidable défi à relever. Pour nous, l’écologie, particulièrement dans le pays d’ingénieurs et d’entrepreneurs qu’est la France, est notre quotidien : mettre en place des innovations et des actions concrètes pour purifier et distribuer l’eau, améliorer la qualité de l’air comme de nos terres, transformer des déchets en énergie, donner une nouvelle vie aux produits en fin de vie… lire

Il faut reconnaître le crime d’écocide, Libération, 02/07/2020

« Nous étudierons avec vous et l’appui de juristes comment ce principe peut entrer dans le droit français », a déclaré Emmanuel Macron lundi devant la Convention citoyenne pour le climat. Pour l’avocat Edouard Delattre, il est d’ores et déjà possible et urgent de le faire… lire

La France veut produire un « hydrogène propre » à partir du nucléaire, avec l’Allemagne, La Tribune, 02/07/2020

Le plan de relance de l’économie française inclura des éléments de développement dans l’hydrogène dans le cadre d’un partenariat avec l’Allemagne, a déclaré mardi Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances. Alors que la France s’est fixé en 2018 l’objectif d’un financement régulier de 100 millions d’euros par an en faveur de l’hydrogène, l’Allemagne a annoncé en juin qu’elle prévoyait d’investir 9 milliards dans cette molécule, qui peut être utilisée pour la production ou le stockage d’énergie et qui, produite à partir d’énergies… lire

Rendez-vous avec le vivant / Johann Chapoutot, historien, professeur d’histoire contemporaine à Paris-Sorbonne, Libération, 02/07/2020

Les rendez-vous manqués entre l’homme et le vivant ont ponctué le siècle. La dévastation de «1914-1918» a balayé les rêves de modernité alternative d’avant-guerre. Le néolibéralisme des années 70 a eu raison des utopies de 68. Voici le troisième moment-clé. Ce sera le dernier… lire

Plaidoyer pour un « écomodernisme » / Luc Ferry, Le Figaro, 02/07/2020

La Convention climat, sous perfusion de thèses catastrophistes, a hélas pris le parti de l’écologie punitive et de la décroissance. Emmanuel Macron, vague verte oblige, a choisi d’abord de la flagorner, ensuite d’éluder les mesures les plus absurdes et les plus liberticides. Plutôt que ce « en même temps » mi-chèvre michoux, il aurait mieux fait de réfléchir
d’emblée aux voies possibles d’une écologie positive intégrée à l’économie, car à l’encontre de ce que prétendent les fondamentalistes verts, ce n’est pas par la décroissance, fût-elle molle, qu’on sortira de la crise écologique, mais en
concevant la production industrielle de telle façon qu’elle ne pollue pas, voire dépollue l’environnement… lire

Après la hausse de 2018, les ventes de pesticides baissent de 44% en 2019, La Tribune, 02/07/2020

Selon le gouvernement, qui a fourni ces « données provisoires », cette baisse est l’effet des mesures engagées depuis 2018 pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. Les ventes de pesticides ont reculé en France de 44% en volume en 2019, après l’envolée des ventes intervenue en 2018 (+18%), a annoncé mardi le gouvernement. Les quantités vendues de glyphosate, désherbant controversé, « diminuent de 35% (-3.358 tonnes) entre 2018 et 2019 après avoir augmenté de 11% (+999 tonnes) entre 2017 et 2018 », ont précisé les ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture dans un communiqué conjoint. Le gouvernement français avait promis fin 2017 que cette molécule serait interdite « dans ses principaux usages » dans un délai de trois ans, sans attendre les cinq ans décidés au niveau européen… lire

Sécuritaire, sanitaire, climatique : l’état d’urgence permanent, Le Figaro, 02/07/2020

Philippulus, le personnage de L’Étoile Mystérieuse qui déambule en criant « La fin des temps est venue » , n’était pas membre de la Convention citoyenne pour le climat. Mais ses membres l’assurent : la lutte contre le réchauffement climatique impose d’aller vite. Très vite si l’on en croit les prédictions que fit, il y a un an, l’ancien ministre de l’Environnement Yves Cochet : « Il y a une hypothèse selon laquelle l’humanité n’existera plus en tant qu’espèce en 2050. » Le danger immédiat impose de ne pas s’encombrer de précautions et de procédures. C’est le principe de l’état d’urgence. Il permet, nous dit la loi, « en cas de péril imminent » de « renforcer les pouvoirs des autorités civiles et de restreindre certaines libertés publiques »… lire

L’agriculture émet toujours autant de gaz à effet de serre, Les Echos, 02/07/2020

Les pressions exercées sur l’environnement par l’agriculture mondiale sont toujours aussi fortes, relève le rapport annuel de l’OCDE sur le secteur. Les émissions agricoles de gaz à effet de serre ont augmenté dans la plupart des pays. C’est l’un des constats effectués par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans son rapport annuel des politiques agricoles, publié mardi. Seule consolation : les émissions par hectare augmentent plus lentement que la productivité. Mais les progrès dans le découplage entre la croissance de la productivité et les pressions exercées sur l’environnement ont ralenti au cours de la décennie écoulée. Une tendance due à l’essoufflement des réformes, observé dans les années 2000, souligne l’Organisation… lire

Convention climat: « La philosophie n’a jamais été celle d’une décroissance radicale », La Tribune, 02/07/2020

Huit jours après la fin de ses travaux, Emmanuel Macron a annoncé lundi la suite qu’il compte donner aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat. L’une des 150 membres, Amandine Roggeman, explique à La Tribune pourquoi la réponse du président de la République les satisfait. Après neuf mois de travaux, la Convention citoyenne pour le climat (CCC), composée de 150 citoyennes et citoyens tirés au sort, a finalement connu lundi la réponse que le président de la République donnera à ses 149 propositions, dont l’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France de 40% avant Amandine Roggeman, 26 ans, parisienne et employée dans le secteur la culture, a été l’une des porte-parole de cette institution démocratique inédite. Elle analyse pour La Tribune la réponse donnée par le président, telle qu’elle a été ressentie par les 150 participants… lire


Vous aimerez aussi...