Revue de presse – Août 2020

«L’eau du Rhône va devenir rare», Libération, 3/08/2020

Sur les trois derniers mois, d’avril à juin, les sols français se sont nettement asséchés sur une large moitié nord et est du pays, alertait Météo France, le 22 juillet. La carte de l’établissement public indiquant la sécheresse des sols vire au rouge vif (l’échelon le plus fort) dans ces régions, et se décline en orange jusqu’au nord de la vallée du Rhône. Elisabeth Ayrault est la directrice de la Compagnie nationale du Rhône, en charge de la gestion du fleuve et de la production d’électricité à partir de son eau. Elle conçoit son entreprise comme industrielle mais gérant un élément naturel vivant qu’il faut préserver… lire

En Guyane, la centrale électrise les débats, Libération, 3/08/2020

EDF prévoit de construire en 2023 une centrale au fioul dans la mangrove près de Cayenne. Les associations de défense de
l’environnement dénoncent un projet anachronique, incompatible avec la loi de transition énergétique de 2015… lire

La France au compte-gouttes, Libération, 3/08/2020

En proie à une sécheresse de plus en plus chronique, de nombreux départements ont pris des arrêtés limitant l’usage de l’eau. Une situation liée à la hausse des températures qui pose de gros problèmes, notamment pour l’agriculture… lire

Transition énergétique : les majors pétrolières contraintes de déprécier la valeur de leurs actifs, La Tribune, 3/08/2020

Total et Shell ont passé pour 25 milliards de dollars de charges de dépréciation. BP doit les imiter la semaine prochaine. Le symbole d’un changement fondamental pour l’industrie pétrolière: le déclin annoncé des énergies fossiles… lire

L’avenir incertain du pétrole de schiste, La Croix, 3/08/2020

La chute des cours du pétrole percute de plein fouet l’exploitation du gaz et de l’huile de schiste. Les faillites se succèdent aux États-Unis, et la facture environnementale s’alourdit. Pétrole de schiste, mine d’or ou poison? La question se pose aux États-Unis, à l’heure où de plus en plus d’exploitants mettent la clé sous la porte. Les producteurs américains sont à la peine devant la faiblesse des cours mondiaux du pétrole. Alors que le pays était devenu en 2018 le premier producteur mondial d’or noir grâce à ces hydrocarbures non conventionnels, son modèle d’exploitation est remis en cause, et l’abandon des sites d’extraction pose des questions environnementales… lire

Les Emirats, chef de file nucléaire dans les pays arabes, Le Monde, 5/08/2020

Les Emirats arabes unis (EAU) sont devenus, samedi 1er août, le premier pays arabe à disposer de l’énergie nucléaire, après la mise en service du réacteur n° 1 de sa centrale de Barakah, dans le nord-ouest du pays. A terme, ce pays réunissant sept émirats ou principautés (Abou Dhabi, Dubaï…), produira un quart de son électricité grâce à ses quatre réacteurs (5 600 MW
au total) construits par un consortium associant le groupe public Emirates Nuclear Energy Corporation et le sudcoréen Korea Electric Power Corporation. Un investissement de 24,4 milliards de dollars (22 milliards d’euros) qui permettra au quatrième producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole de répondre à une demande croissante en électricité pour ses 9,3 millions d’habitants, des étrangers pour l’essentiel… lire

Centrales à charbon : un recul inédit, sauf en Chine, Les Echos, 4/08/2020

Pour la première fois, les capacités mondiales ont légèrement décliné au premier semestre. On observe un ralentissement des ouvertures de centrales à charbon en Asie, sauf en Chine. Les fermetures de centrales en Europe atteignent des niveaux record… lire

BP met le cap sur les énergies renouvelables, Les Echos, 4/08/2020

La major du pétrole britannique va investir plus de 4 milliards de dollars par an dans les énergies renouvelables.
Sa production d’hydrocarbures va baisser de 40 %… lire

«L’industrie est incontournable pour la transition écologique», Libération, 4/08/2020

La ministre déléguée Agnès Pannier-Runacher explique comment le gouvernement entend concilier réindustrialisation du pays et baisse de l’empreinte carbone… lire

Une dépendance au pétrole nuisible, Le Figaro, 6/08/2020

Le 16 octobre 1973, l’Opep, l’organisation des pays producteurs de pétrole, annonce une augmentation brutale du prix du baril de pétrole. Le lendemain, en pleine guerre de Kippour, en réponse à l’intervention américaine pro-israélienne, ses membres décident de fermer le robinet de l’or noir aux pays qui soutiennent Israël dans cette guerre. Résultat, le prix du baril de brut… quadruple, passant de 2,32 à 9 dollars en quatre petits mois… lire

«Il faut donner un sens positif au défi écologique» / Pierre Charbonnier, philosophe, chargé de recherche au CNRS, Libération, 7/08/2020

Loin d’une écologie macroniste qui ne modifie aucune règle du jeu libéral, le philosophe Pierre Charbonnier appelle à un «redéploiement des activités sociales» en fonction de leur poids énergétique. Emmanuel Macron parle d’«écologie du mieux», qu’il oppose à l’«écologie du moins». Cela va dans le bon sens ? C’est difficile de commenter un slogan et de le prendre au sérieux comme si c’était un nouvel énoncé politique solide, mais je pense que ce que le chef de l’Etat voudrait que le plus grand nombre entende, c’est : «On va faire de l’écologie sans vous appauvrir.» Cette formule est comme une queue de comète du mouvement des gilets jaunes. L’exécutif dit : «On peut éviter la météorite climat sans revenir à la bougie.» Le mieux contre le moins, cela parle aussi aux entrepreneurs, aux gens qui sont dans l’innovation en leur disant: «On va faire de l’écologie pour vous, on va apporter un appui des pouvoirs publics aux domaines du solaire, de l’hydrogène, voire du nucléaire.» Définir une stratégie environnementale face aux écologistes traditionnels, c’est ce que cette majorité tente de faire depuis 2017… lire

Le coût écologique de la 5G en quatre questions, Les Echos, 7/08/2020

A quelques mois de son déploiement, la 5G fait débat sur ses conséquences environnementales. Entre nécessité de rester dans la course technologique et principe de précaution, il n’y a pas de solution simple… lire

Canicule, stress hydrique : le parc nucléaire contraint de s’adapter, Les Echos, 10/08/2020

Des adaptations sont en cours pour respecter les normes environnementales et sécuritaires lors des périodes de canicule,
comme à la centrale de Golfech début août… lire

Les majors à un tournant de leur histoire, Les Echos, 10/08/2020

Les grandes compagnies ont massivement déprécié leurs actifs pour tenir compte de perspectives moins favorables. Le deuxième trimestre 2020 est à marquer d’une pierre noire dans l’histoire des compagnies pétrolières. Les majors ont été contraintes de déprécier massivement la valeur de leurs actifs pour tenir compte de la chute des cours provoquée par la pandémie, et de perspectives moins favorables à l’avenir. Les montants en jeu sont sans précédent : 8 milliards de dollars
ont été effacés du bilan de Total, quelque 20 milliards pour le britannique BP, près de 17 milliards pour l’anglonéerlandais
Shell… lire

Un manque de pluie de plus en plus récurrent, Le Monde, 10/08/2020

Sols arides, ruisseaux à sec : avant même l’épisode de canicule, le manque d’eau était bien visible en France. Alors qu’une grande partie de la France étouffe sous une canicule appelée à durer plusieurs jours, la situation des sols déjà fortement asséchés risque de s’aggraver. L’épisode de chaleur intense, avec des températures dépassant les 40° C attendues en Occitanie, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine, devrait s’installer sur le territoire jusqu’au 12 août, et se superposer à une sécheresse déjà marquée. Dans le bassin de L’Armançon, en Côte-d’Or, tous les prélèvements en rivière, dans le canal de Bourgogne et dans les nappes phréatiques pour l’irrigation agricole ou l’arrosage des golfs sont interdits depuis le 20 juillet. Au sud d’Orléans, dans les bassins Loiret-Dhuy, les particuliers n’ont plus le droit de remplir leur piscine ni de nettoyer leur voiture et ne peuvent arroser leur potager qu’après 20 heures. Selon le site gouvernemental Propluvia, 72 départements étaient concernés au 7 août par au moins un arrêté restreignant la consommation d’eau. Ils étaient 85 en 2019 au même moment, et 50 en 2018… lire

« Cette année, le sol est sec comme de la pierre, c’est à faire mourir les prairies naturelles », Le Monde, 10/08/2020

Faute de pluie depuis début juin, les producteurs laitiers installés dans le Perche vendômois manquent de fourrages et de céréales. Ils cherchent des solutions d’adaptation au changement climatique… lire

Les cours du pétrole se stabilisent au-dessus des 40 dollars, Les Echos, 10/08/2020

Les prix du brut sont remontés à leurs niveaux du début du mois de mars, à plus de 40 dollars le baril. Les pays producteurs ont fortement resserré les vannes pour rééquilibrer le marché. Mais la reprise de la demande reste poussive, interdisant une franche remontée des prix… lire

Retenues d’eau : une solution de très court terme, Le Monde, 10/08/2020

Stocker en surface les pluies d’hiver en prévision de l’été est une idée dénoncée par les hydrologues, qui défendent au contraire une recharge des nappes souterraines… lire

La Grèce autorise la recherche d’hydrocarbures sur les sites protégés, Le Monde, 12/08/2020

La loi, adoptée lors du déconfinement, permet aux compagnies pétrolières de prospecter dans des zones classées pour leur biodiversité. Athènes correspondance – Le gouvernement a voté une loi qui considère l’environnement comme un obstacle à la croissance économique », dénonce Takis Grigoriou, le responsable en matière d’énergie et de changement climatique chez Greenpeace Grèce. Depuis l’adoption le 5 mai d’une loi dite de « modernisation de la législation environnementale
», au lendemain du déconfinement général de la population, Takis Grigoriou est vent debout, contre ce texte… lire

Le Covid-19 va-t-il signer la fin de l’industrie charbonnière en Pologne ?, Le Monde, 11/08/2020

Les contraintes économiques liées à la crise sanitaire poussent le premier producteur européen de charbon à revoir sa politique énergétique… lire

Heures noires pour les compagnies pétrolières, Le Monde, 12/08/2020

Le montant est astronomique : 53 milliards de dollars de pertes nettes (soit 45 milliards d’euros) pour le seul deuxième trimestre. Les cinq plus grandes compagnies pétrolières mondiales ressortent essorées de la double crise, sanitaire et pétrolière, que vient de traverser le secteur. Les « majors » (la britannique BP, les américaines Chevron et Exxon-Mobil, l’anglo-néerlandaise Shell et la française Total) ont publié, fin juillet, des résultats catastrophiques. Cette chute libre était en grande partie attendue, compte tenu de la chute brutale des cours de l’or noir pendant la crise du Covid-19… lire

En Crète, un projet d’éoliennes cristallise les mécontentements, Le Monde, 12/08/2020

Dans l’est de la Crète, la colère gronde contre les nouveaux projets d’énergies renouvelables. « Notre municipalité a largement fait sa part », argumente Giorgios Zervakis, maire de Sitia. Pour étayer son propos, l’édile fait les comptes : «Grâce aux 180 éoliennes déjà installées, notre territoire [630 kilomètres carrés, 8 % de la superficie de l’île] fournit 52 % de l’énergie éolienne de toute la Crète.» Le solaire n’est pas en reste : 117 parcs photovoltaïques y sont disséminés. Avec une centrale thermodynamique d’une puissance de 50 mégawatts (MW), dont la construction a commencé en juin, à Atherinolakkos, grâce à des capitaux chinois, le maire estime que la région a suffisamment donné en matière d’énergie verte… lire

Donald Trump vole au secours de l’industrie américaine de l’or noir, Le Monde, 12/08/2020

Le président des Etats-Unis s’apprête à annuler en partie les règles environnementales sur les émissions de méthane adoptées sous Obama… lire

Sécheresse, dans les forêts, ça sent le sapin, Libération, 11/08/2020

Des milliers d’hectares d’arbres meurent à cause des canicules à répétition. Dans le Cher, forestiers et scientifiques tentent de remédier aux conséquences dramatiques du dérèglement climatique… lire

Une myriade d’arnaques à la rénovation énergétique, Le Monde, 12/08/2020

La rénovation énergétique des logements est annoncée comme l’un des points forts du futur plan de relance censé être dévoilé fin août par le gouvernement, qui doit faire la part belle aux investissements écologiques pour relancer la croissance. Beaucoup d’argent sera distribué. Et, probablement, beaucoup d’aigrefins seront aussi au rendez-vous… lire

Sécheresse, à la recherche des bonnes pratiques, La Croix, 12/08/2020

Alors que les épisodes caniculaires se multiplient, les agriculteurs doivent modifier leurs pratiques mais ils ont du mal à se projeter dans le long terme.Le gouvernement prévoit de faciliter la création de retenues d’eau, malgré le fait qu’elles sont un sujet de discorde avec les écologistes.Dans les Deux-Sèvres, 16 projets de retenues d’eau sont en cours d’étude. C’est le résultat d’une longue bataille locale, puis d’un audacieux processus de négociation pour réconcilier agriculteurs et écologistes… lire

Le défi du siècle est d’assurer le bien-être de tous dans le respect de la biosphère, Le Monde, 13/08/2020

Dans sa déclaration de politique générale, le 15 juillet à l’Assemblée nationale, le premier ministre, Jean Castex, a souhaité que la France s’engage dans la voie de la « croissance écologique », terme préféré à celui de « décroissance. Emmanuel Macron et Bruno Le Maire nous invitent à refonder notre modèle économique. Mais aucun des trois ne propose de moyen concret de le faire. La « croissance écologique » rejoindra-telle « croissance verte », « agriculture raisonnée » et « développement durable » dans le grand bazar des oxymores forgés depuis trente ans pour concilier l’inconciliable : continuer sur la lancée de la croissance et ne pas détruire la planète ?… lire

L’éolien en mer divise les écologistes, Les Echos, 14/08/2020

Alors que six parcs français sont validés et que plusieurs autres sont en projet, des collectifs locaux dénoncent «l’industrialisation de la mer». Transition écologique et éolien : ce n’est pas une bonne équation pour tous. A quelques jours de la fin du débat public portant sur la construction d’un nouveau parc éolien en mer en Normandie, d’une puissance de 1 gigawatt, les oppositions de certains écologistes à l’éolien offshore ne faiblissent pas… lire

Il y a de l’eau dans le gaz, Libération, 14/08/2020

Erdogan montre les muscles, Macron monte d’un ton. La Grèce a vivement réagi après l’envoi par la Turquie d’un bateau d’exploration et de navires militaires dans les eaux riches en hydrocarbures de l’île grecque de Kastellórizo, sur lesquelles
les deux pays sont en désaccord. Faisant craindre une dangereuse escalade… lire

Sécheresses, vers le début de la soif ?, L’Humanité, 13/08/2020

Les risques de ruptures d’alimentation en eau potable ne sont plus une réalité lointaine. La multiplication des sécheresses en France métropolitaine les rend omniprésents, même sous nos latitudes. Plusieurs villes commencent à s’y préparer. La question de revoir la priorité donnée aux différents usages de la ressource est posée, et avec elle celle de son partage… lire

Mme Florika FINK-HOOIJER et M. Gerassimos THOMAS deviennent respectivement directrice générale de l’environnement et directeur général de la fiscalité et de l’Union douanière de la Commission européenne, Correspondance économique, 17/08/2020

La Commission européenne a annoncé la nomination de deux nouveaux directeurs généraux : Mme Florika FINK-HOOIJER, juriste allemande, jusqu’alors directrice générale de l’interprétation, ancienne directrice de la stratégie, de la politique et de la coopération internationale de l’Office d’aide humanitaire, est nommée directrice générale de l’environnement. Elle remplace l’espagnol Daniel Calleja CRESPO, en poste depuis 2015, nommé directeur général du service juridique. M. Gerassimos THOMAS, économiste, actuel vice-ministre grec chargé de l’Energie et des Ressources naturelles, ancien directeur général adjoint de la direction générale de l’énergie, est nommé directeur général de la fiscalité et de l’Union douanière. Il remplace le britannique Stephen QUEST, en poste depuis 2016, nommé directeur général du Centre commun de recherche de la Commission.

Des millions de tonnes de microplastiques souillent les eaux de l’Atlantique, Le Figaro, 17/08/2020

La prise de conscience de la pollution des océans a commencé par des images de plastiques plus ou moins colorés flottant à la surface de l’eau. Puis les scientifiques ont compris que ces « macrodébris » ne représentaient qu’une petite partie du problème. Les océans sont aussi touchés par une atteinte bien moins spectaculaire : les microplastiques. Ces débris de taille microscopiques sont présents partout, à des concentrations qu’on ne connaît pas encore bien… lire

Le schiste américain mettra du temps à se relever, Les Echos, 17/08/2020

Frappée par l’effondrement des cours mondiaux, la production de pétrole des Etats-Unis risque de souffrir pendant plusieurs années. Les grandes compagnies pourraient profiter de la crise pour racheter les producteurs indépendants fragilisés… lire

L’écologie, pivot du plan de relance sur les mobilités, Les Echos, 17/08/2020

Les pistes cyclables provisoires ne règlent que très partiellement les nouveaux besoins de mobilité. Provoquant une cassure dans un mouvement de long terme, la crise sanitaire a détourné une bonne partie des usagers des transports en commun. Ce qui pourrait remettre en question leur modernisation… lire

Le télétravail aidera à résoudre le souci des embouteillages, Les Echos, 17/08/2020

Selon Joël Hazan, directeur associé au Boston Consulting Group, si le télétravail permet de supprimer 25 à 30 % des déplacements aux heures de pointe, il peut alléger la charge des transports en commun… lire

En Allemagne, l’énergie solaire bénéficie d’un anticyclone favorable, Les Echos, 18/08/2020

La baisse drastique des coûts de production des modules solaires et le volontarisme des autorités allemandes ont redonné des couleurs au secteur, qui repart à l’offensive. Le manque d’ensoleillement en hiver limitera cependant sa contribution future aux besoins énergétiques du pays… lire

Il faut réhabiliter les certificats d’économie d’énergie, Les Echos, 18/08/2020

Les certificats d’économie d’énergie, les CEE, constituent aujourd’hui la pièce maîtresse du plan de relance qui s’appuie sur l’accélération de la transition énergétique du pays. Pourtant, de ce dispositif essentiel pour réussir à diviser par deux la consommation de leur pays et être enfin au rendez-vous des enjeux climat, les Français ne savent presque rien… lire

Classement de Shanghai : quelles retombées économiques pour Saclay ?, La Tribune, 18/08/2020

Au lendemain de la 14e place obtenue par l’université Paris-Saclay dans le classement de Shanghai, les acteurs économiques et politiques locaux misent sur des retombées positives en termes d’attractivité, à condition que la ligne 18 du super-métro soit au rendez-vous dans les délais… lire

Pour la France, le nucléaire est nécessaire à la transition énergétique / Maxence Cordiez, ingénieur dans le secteur de l’énergie, La Tribune, 21/08/2020

Dans les années 1970, la France s’est tournée massivement vers le nucléaire. Cette stratégie est aujourd’hui le meilleur moyen de décarboner au plus vite la consommation énergétique du pays… lire

Le Royaume-Uni ferme une de ses dernières mines mais n’en finit pas avec le charbon, La Tribune, 20/08/2020

La dernière mine de charbon vient de fermer en Angleterre. S’il en reste encore une poignée au Pays de Galles et en Écosse, cela représente un pas de plus pour le Royaume-Uni vers la sortie du charbon. Mais seulement de celui utilisé pour créer de l’électricité. Car des projets de mine pour produire acier et ciment devraient voir le jour dans le pays d’ici les prochaines années… lire

Rénovation thermique, le grand chantier de la relance, La Croix, 21/08/2020

Dans son plan de relance qui sera présenté le 25 août, le gouvernement entend consacrer au moins 20 milliards d’euros à la transition écologique, dont une partie pour la rénovation thermique des bâtiments. Jusqu’ici, ce chantier bon pour l’emploi comme pour l’environnement a bien du mal à démarrer… lire

Le numérique face au défi de l’environnement, Le Figaro, 21/08/2020

L’empreinte carbone des nouvelles technologies est dénoncée. Mais elles participent aussi au verdissement de l’économie.
Le développement accéléré du numérique est-il compatible avec l’écologie ? Non, à en croire un mouvement qui prend de l’ampleur dans certains milieux de la défense de l’environnement. Lesquels présentent la simple consultation d’un site web ou le streaming vidéo comme une menace pour la couche d’ozone. Le numérique, ce vaste ensemble, est responsable de 4% des émissions de gaz carbonique dans le monde. Il polluerait autant, voire plus, que le secteur aérien… lire

La « génération climat » tente de se réinventer, Le Monde, 21/08/2020

Après deux ans de grèves scolaires, le mouvement lancé par Greta Thunberg maintient la pression sur les Etats. Pour les jeunes mobilisés pour le climat, la date du 20 août revêt une double importance. D’abord, parce qu’elle marque, jour pour
jour, les deux ans de leur mouvement « Fridays for Future » (« les vendredis pour le futur »). Le 20 août 2018, une jeune Suédoise alors inconnue, Greta Thunberg, débutait une grève scolaire devant le Parlement de Stockholm pour demander aux dirigeants des actions urgentes contre le dérèglement climatique. Depuis, des millions d’étudiants, de lycéens et de collégiens lui ont emboîté le pas, boycottant massivement leurs cours pour descendre dans la rue… lire

« La transition écologique a besoin du numérique » / Cédric O., secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Le Figaro, 21/08/2020

Le numérique contribue déjà à la protection de notre environnement. Par exemple, il permet de limiter certains déplacements (télétravail) ou encore d’optimiser certaines consommations énergétiques. La manière d’utiliser ces nouveaux outils et services numériques doit également être repensée. Tous les contenus de Netflix n’ont probablement pas besoin d’être regardés en 4K. Je ne plaide pour autant pas pour la limitation des forfaits télécoms. Je ne suis pas pour une approche coercitive. Je préfère miser sur la prise de conscience pour favoriser les comportements vertueux. Aujourd’hui, la part du numérique dans les émissions de gaz à effet de serre est encore limitée, même si nous devons prendre garde à sa dynamique de croissance importante. La transition écologique a besoin du numérique. Ce que je souhaite, c’est réconcilier les deux… lire

Biodiversité. C’est bienfaits pour nous !, Libération, 24/08/2020

Mieux boire, manger, respirer, et donc être en meilleure santé. L’humanité a tout à gagner à protéger la diversité du vivant sur Terre. Les scientifiques sont formels : si l’humanité veut se prémunir au maximum de l’apparition de nouvelles épidémies comme le Covid-19, il lui faut absolument et de toute urgence préserver la biodiversité, c’est-à-dire la diversité du vivant sur Terre, la diversité au sein des espèces et entre espèces, ainsi que celle des écosystèmes. Autrement dit, il lui faut bichonner, par exemple, les forêts et leurs habitants. Parce qu’à cause des déforestations massives, les animaux sauvages perdent leur habitat, ce qui favorise leurs contacts avec les animaux domestiques et les humains, augmentant les risques d’apparition de zoonoses comme le Covid-19, qui trouve son origine dans un coronavirus de chauvesouris. A l’inverse, les milieux riches en biodiversité contribuent à «diluer» parmi de nombreuses espèces les agents infectieux de ces maladies transmises de l’animal à l’humain… lire

Les émissions de CO2 bientôt mesurées depuis l’espace, Le Figaro, 22/08/2020

SPATIAL COM2. C’est le nom d’une des six nouvelles missions confiées à Copernicus, le programme spatial européen de surveillance de la Terre. Elle a pour objectif de donner à l’Union européenne un outil unique au monde pour surveiller et mesurer finement les émissions de CO2 d’origine humaine, qui contribuent à l’effet de serre et au réchauffement climatique… lire

Dans un contexte politique porteur, Hydrogène de France s’ouvre à de nouveaux marchés, La Tribune, 27/08/2020

La PME bordelaise Hydrogène de France, soutenue financièrement par le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, vient de signer un partenariat avec le groupe gazier palois Teréga tout en postulant à un projet de grande envergure en Nouvelle-Calédonie. L’entreprise qui ambitionne de construire une usine à Bordeaux s’appuie sur un savoirfaire prometteur et un contexte politique porteur à tous les niveaux… lire

Dans les Ardennes, la centrale nucléaire de Chooz mise à l’arrêt à cause de la chaleur, Le Monde, 26/08/2020

Le groupe EDF se trouve contraint d’interrompre la production des deux réacteurs, parmi les plus puissants de France, pour éviter de pomper trop d’eau dans la Meuse. C’est une première : en raison d’un débit d’eau insuffisant dans la Meuse, la centrale nucléaire de Chooz a été entièrement arrêtée à partir du lundi 24 août au soir, et probablement jusqu’à début septembre, selon les informations publiées sur son site Internet. Située dans les Ardennes, elle est composée de deux réacteurs récents, d’une puissance de 1 500 mégawatts, parmi les plus puissants de France. Ils ont été mis en service en
1996 et 1997… lire

L’isolation thermique n’est pas la solution miracle, Les Echos, 25/05/2020

L’isolation thermique est une des mesures-phares proposées par la convention citoyenne pour le climat. Mais c’est une vision très restrictive de l’enjeu écologique du bâtiment. Un immeuble n’est pas seulement une enveloppe physique. L’enjeu essentiel est celui des usages qu’il favorise ou bloque, et de leurs impacts sur la vie urbaine. Bien sûr, quand on sait que le chauffage et le rafraîchissement des bâtiments représentent près de la moitié de l’énergie consommée en Europe, on comprend l’enjeu de l’efficacité thermique. Mais on connaît aussi les obstacles qui expliquent pourquoi les progrès considérables déjà effectués dans les bâtiments publics, les logements neufs et sociaux, les immeubles de bureaux n’arrivent pas à s’étendre au parc privé ancien : problèmes de compétences et d’expériences des entreprises; coût élevé et retour sur investissement lent, impliquant un financement public massif… lire

Une rentrée à l’heure solaire, Le Figaro, 26/05/2020

Quand respect de l’environnement rime avec performances, les montres, même connectées, apprennent à se passer de pile jetable pour se nourrir de l’énergie du soleil. Le respect de la nature peut rimer avec la performance horlogère : une nouvelle génération de montres compte sur l’énergie du soleil pour remplacer batteries et piles et proposer une autonomie illimitée, ou presque. De quoi convaincre des clients de plus en plus sensibles à la protection de la nature de greffer ces modèles à leur poignet ? Sans doute, mais la fibre écologique n’est pas le premier argument à même de les convaincre. Ne pas avoir à se soucier de remonter ou recharger son garde-temps en constitue un bien meilleur. C’est bien là, outre l’obsolescence programmée, le principal point faible des montres connectées : quand un modèle à quartz peut fonctionner durant deux ans avec une simple pile jetable, même l’Apple Watch, la reine des smart watches , ne saurait se passer plus d’une journée d’une prise de courant… lire

En France, la consommation d’énergie a chuté de 20 % au printemps, Les Echos, 28/05/2020

La chute historique de la consommation s’est accompagnée d’une moindre production. La France a importé moins de produits énergétiques et bénéficié de la faiblesse des prix des hydrocarbures. On savait que la consommation d’énergie s’était fortement contractée en France pendant le confinement. Le ministère de la Transition écologique a publié il y a quelques jours la photographie exacte du deuxième trimestre, confirmant « une chute historique de la consommation » : moins 20 % par rapport à la même période de l’an dernier, en données corrigées du climat et des jours ouvrés… lire

Les grandes villes ne sont pas soutenables écologiquement / Thierry Brugvin, auteur de “La relocalisation solidaire”, Les Echos, 29/08/2020

La Convention citoyenne pour le climat a rendu des propositions en juin 2020. Une partie d’entre elles porte sur la diminution de l’artificialisation des terres et les changements urbains. De plus, les experts du GIEC dans leur rapport de 2017 estimaient que 50 à 70% des solutions au changement climatique peuvent être mise en oeuvre par les villes. Le parlement a voté pour cela un loi, dénommée Plan Climat Air-énergie pour les intercommunalités de plus de 20.000 habitants. Or, les métropoles ont une grande responsabilité dans l’écocide actuelle et l’empreinte écologique non soutenable… lire

Face au Covid-19, les pétroliers européens ont accéléré leur transition énergétique, Les Echos, 28/08/2020

La pandémie a fait chuter la demande de pétrole et de gaz, incitant les majors comme Shell, BP ou Total à accentuer leur virage vers les énergies renouvelables. Elles doivent néanmoins convaincre les investisseurs de la rentabilité de ces nouvelles activités… lire

Comment les géants du BTP tentent d’atténuer leur empreinte carbone, La Tribune, 28/08/2020

Malgré des résultats semestriels en repli du fait de la crise sanitaire, Bouygues et Eiffage souhaitent poursuivre leurs objectifs climatiques. A l’image de NGE, de Saint-Gobain et de Vinci, les leaders du bâtiment et des travaux publics se déclarent même “en avance” dans ce domaine… lire

La crise sanitaire met le charbon polonais au pied du mur, Les Echos, 28/08/2020

Selon BloombergNEF, la trajectoire la moins coûteuse pour le pays consisterait à réduire à moins de 30 % la part du charbon dans la production d’électricité d’ici à 2030, contre plus de 77 % actuellement. Et si la pandémie de Covid-19 accélérait la transition énergétique polonaise qui se fait tant attendre en Europe ? Déjà très fragilisée par un manque de rentabilité chronique, l’industrie du charbon polonaise a largement pâti de la crise sanitaire. Les géants du charbon en Pologne ont été contraints de suspendre l’exploitation de 12 minesdans la région de Silésie afin de contenir la propagation du virus ces derniers mois. Ils ont aussi vu la demande d’électricité se contracter et leurs perspectives se dégrader… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2020, 7 septembre). Revue de presse – Août 2020. Veille énergie climat. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odg4

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search