Les financements innovants au service du climat

Les financements innovants au service du climat / Johanne Buba, Anne Fichen, Mahdi Ben-Jelloul et Clément Schaff. Conseil d’analyse stratégique, novembre 2011, 12 p. (note de synthèse n° 252)

http://www.strategie.gouv.fr/system/files/2011-11-25-financement-na252.pdf

D’ici à 2020, ce sont près de 100 milliards de dollars par an que les pays développés ont promis de consacrer au financement des actions contre le changement climatique des pays en développement (PED). Compte tenu de la situation économique actuelle, ils auront néanmoins des difficultés à prélever cette somme sur leurs budgets : de nouvelles sources de financement seront nécessaires. Si les recettes issues de la vente aux enchères des quotas d’émissions au sein de l’Union européenne seront principalement utilisées à des fins nationales ou européennes, une partie pourrait cependant être redirigée vers les PED. Imposer aux secteurs aérien et maritime internationaux de payer le prix du carbone demandera plusieurs années mais procurera des recettes de plusieurs dizaines de milliards. La taxation des transactions financières, notamment des transactions de change, pourrait engendrer d’importants revenus. Au-delà de ces ressources supplémentaires, une grande partie de la solution proviendra de la complémentarité entre les fonds privés et publics. L’accord de Cancún ouvre ainsi une nouvelle voie en stipulant que les 100 milliards promis pourront émaner en partie du secteur privé – encore faudra-t-il fournir à ce dernier les incitations adéquates. Les fonds publics devront promouvoir l’investissement privé et s’attacher à rechercher l’effet de levier maximal. Bien utilisées, de nouvelles sources de financement à hauteur de 30 à 40 milliards d’ici à 2020 suffiraient alors à tenir la promesse effectuée à Cancún envers les pays en développement… (© CAS)



Citer ce billet
Danièle Revel (2011, 29 novembre). Les financements innovants au service du climat. Veille énergie climat. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o9bv

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search