Revue de presse – 7/09/2020

EDF pousse ses pions en Afrique, Le Figaro, 7/09/2020

Les besoins du continent sont immenses. Le groupe français possède une expertise et une capacité financière qui rassurent les investisseurs. 2,4 gigawatts. Les capacités éoliennes, solaires et hydrauliques (en développement, en construction ou en exploitation) d’EDF en Afrique. Les capacités totales du continent atteignaient 191 GW en 2018, dont 37 GW en renouvelable… lire

Rénovation énergétique : “L’idée globale est vraiment de relancer l’activité” / Elisabeth Logeais, pôle de compétitivité de la transition énergétique Tenerrdis, La Tribune, 5/09/2020

Quel est l’état des lieux de la filière de la rénovation énergétique en Auvergne Rhône-Alpes ? Elisabeth Logeais : “Il existe, au sein de notre région, une densité d’acteurs très forte, avec des activités liées aux énergies renouvelables telles que l’hydraulique, qui emploie 20 000 personnes sur notre territoire, ou encore les gaz renouvelables pour le bâtiment, qui représentent près de 8000 emplois. Nous sommes la première région décarbonnée, en termes de production d’énergie, mais également le premier producteur hydraulique du territoire… lire

La bataille de Suez est lancée, La Tribune, 5/09/2020

C’est le feuilleton industriel et boursier de la rentrée: Veolia parviendra-t-il à conquérir Suez pour accomplir le projet déjà ancien d’une union entre ces rivaux centenaires, leaders mondiaux de l’eau et des déchets ?… lire

Allemagne : le gazoduc Nord Stream 2 menacé, Le Monde, 7/09/2020

Des élus veulent que Mme Merkel sanctionne la Russie, accusée d’avoir empoisonné l’opposant Alexeï Navalny. C’est le chantier le plus géopolitique d’Europe : sous le coup de sanctions américaines, critiqué par les pays d’Europe orientale, mis à mal par des directives européennes, le gazoduc Nord Stream 2 est désormais pris dans les mailles de l’affaire Navalny. Long de 1 200 kilomètres, il doit acheminer 55 milliards de m3 de gaz par an en Europe et devait être initialement terminé fin 2019. Le tuyau sera exploité par le géant russe Gazprom, mais il est cofinancé par cinq groupes européens, dont le français Engie, pour un coût total de 9,5 milliards d’euros. Le chantier est terminé à 94 %, mais il est interrompu depuis décembre 2019, à cause de sanctions américaines très spécifiques… lire

Relocalisation : une maîtrise sociale, économique et environnementale ? / Patrick Artus, économiste, Natixis, L’Humanité, 7/09/2020

Rappel des faits. Avec la crise sanitaire, le manque de médicaments et l’affaire des masques, le débat concernant les modes de production a été relancé. La France doit monter en gamme. Lire

” La relance a un impératif d’efficacité, pour des résultats rapides ” / Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, La Tribune, 5/09/2020

Face aux critiques de ceux qui, parmi les syndicats, les écologistes et la gauche, auraient voulu un autre plan, plus vert et plus social, il défend le choix de soutenir la production au nom de l’emploi. L’objectif est qu’au moins 30% des fonds soient utilisés fin 2021, pour engranger des résultats visibles pour les Français, à qui des comptes seront rendus sur ces 100 milliards d’euros… lire

« Le prix de l’eau n’augmentera pas » / Thierry Déau, président-fondateur Meridiam, diplômé des Ponts et Chaussées, Aujourd’hui en France, 6/09/2020

Dans le projet de rachat de Suez par Veolia, l’activité de l’eau en France est au coeur des discussions. En effet, les deux acteurs sont les leaders du marché national. Pour éviter que son projet ne soit retoqué par l’Autorité de la concurrence, Veolia propose donc de revendre l’activité eau de Suez, qui dessert 8 millions de Français avec ses 11 000 salariés, à un fonds français inconnu du grand public, Meridiam… lire

Climat : des Portugais attaquent 33 Etats, Le Monde, 5/09/2020

Six plaignants, âgés de 8 à 21 ans, en appellent à la Cour européenne des droits de l’homme. Des groupes de citoyens accroissent la pression sur les Etats pour tenter de les forcer à agir contre le dérèglement climatique. Et cela passe de plus en plus souvent par des actions en justice. Dernière en date : jeudi 3 septembre, six jeunes Portugais ont annoncé qu’ils poursuivaient trente trois pays dont l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni, la Norvège, la Turquie ou la Russie devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), pour « avoir échoué à faire leur part afin
d’éviter une catastrophe climatique… lire

« Economiquement, le confinement pose question » / Nicolas Gravel, enseignant-chercheur à l’université d’Aix-Marseille, Le Monde, 7/09/2020

Enseignant-chercheur à l’université d’Aix-Marseille, Nicolas Gravel est en détachement au Centre de sciences humaines (CSH) de New Delhi (Inde), dont il est directeur. Il travaille sur la théorie de la décision, ainsi que sur la liberté et la moralité des choix. Comment les économistes décrivent-ils la façon dont les agents économiques et sociaux font des choix en situation d’incertitude ? La plupart des approches développées pour décrire l’incertitude sont fondées sur la distinction entre la « décision » envisagée par un agent et les différentes « conséquences » – non contrôlables par cet agent que celle-ci peut avoir. Une décision est incertaine si elle peut avoir plus d’une conséquence possible. Les économistes distinguent deux grands types de facteurs susceptibles de déterminer les différentes conséquences d’une décision. Le premier concerne des facteurs extérieurs à l’action humaine consciente. Par exemple, lorsque je prends la décision de me rendre à une soirée en situation d’épidémie, je ne connais ni la contagiosité des personnes que je rencontrerai, ni parfaitement l’état de mon système immunitaire… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2020, 8 septembre). Revue de presse – 7/09/2020. Veille énergie climat. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odg6

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search