Revue de presse – 11/09/2020

Et si Angela Merkel réatomisait l’Allemagne ? / Didier Julienne, spécialiste des marchés des matières premières, La Tribune, 11/09/2020

Sans ressources, avec une diplomatie fragile parce qu’également démondialisée mais sans désir de souveraineté énergétique, l’Europe et l’Allemagne vont se retrouver dans une position gazière difficile. En 2002, la production électrique allemande était à 50% à base de charbon (lignite 28%, charbon thermique 22%), 9% renouvelable (hydro 5%, biomasse 1%, éolien 3%, solaire 0%), 31% nucléaire, 8% gaz, et le solde 2% d’autres sources dont les centrales au fuel… lire

Le pari de l’hydrogène / Stefan Ambec, Directeur de recherche INRAE et Claude Crampes, professeur émérite, Toulouse School of Economics, La Tribune, 11/09/2020

L’hydrogène va progressivement trouver sa place au sein du mix énergétique. C’est le pari que font nos gouvernants en Europe à coups de milliards d’euros d’investissement. Pour l’instant, on en est aux pétitions de principe sur le fait que ce sera un jour un vecteur d’énergie « propre, sûre et abordable ». Il reste encore à trouver la plus rentable des diverses méthodes utilisables pour sa production et sa distribution, et dans quel type d’usage il peut remplacer avec profit les autres formes d’énergie… lire

Michael Shellenberger, nouveau prophète contre l’«hystérie écologique», Libération, 11/09/2020

Passé de l’alarmisme climatique à l’anticatastrophisme, l’essayiste américain s’attaque aux écolos radicaux. En juin, ce repenti provoc a signé sur le site de «Forbes» une tribune où il présente ses «excuses» pour la «peur climatique» créée. Tollé… lire

La Terre « stocke » de plus en plus d’énergie dans ses océans, Le Figaro, 11/09/2020

89 % de l’énergie solaire supplémentaire piégée par les gaz à effet de serre émis par l’homme est retenue dans les océans, qui pourraient arriver à saturation. Où va la chaleur accumulée sur Terre ? L’étude la plus complète sur le sujet à ce jour, regroupant 38 chercheurs du monde entier qui ont mis leurs données en commun, dresse un inventaire précis de la façon dont l’énergie se répartit. Elle met aussi en lumière une importante accélération de l’accumulation de chaleur dans notre machine climatique. Pour rappel, l’atmosphère terrestre absorbe plus d’énergie provenant du Soleil qu’elle n’en renvoie vers l’espace (c’est d’ailleurs ce qui rend notre Terre habitable). Mais les activités humaines ont renforcé ce phénomène, en émettant de grandes quantités de gaz à effet de serre qui piègent la chaleur, ce qui est à l’origine du déséquilibre énergétique de la Terre. Dans l’article publié dans la revue Earth System Science Data, les scientifiques expliquent qu’au cours de la période 1970-2018, 89 % de cette chaleur excédentaire a été « absorbée » par l’océan, 6 % par la terre, 4 % par la cryosphère (ensemble des glaces à la surface du globe) et 1 % par l’atmosphère… lire

La FNSEA s’engage dans le défi climatique, La Croix, 11/09/2020

Concilier production, rentabilité et réduction des émissions de gaz à effet de serre, c’est l’engagement pris par le premier syndicat agricole à l’issue de son congrès annuel. Une «ligne» qu’il va falloir maintenant déployer dans les territoires… lire

Coup de pouce du gouvernement pour verdir l’industrie, Les Echos, 11/09/2020

Le plan de relance octroie 1,2 milliard d’euros sur deux ans aux industriels tricolores pour les aider à réduire leurs émissions de CO2. La sidérurgie, la chimie ou le ciment sont particulièrement visés. Le plan de relance va donner un gros coup d’accélérateur au verdissement de l’industrie française. C’est en tout cas l’objectif du gouvernement, qui dévoilait, jeudi, un plan d’aides publiques pour réduire les émissions de CO2 du secteur manufacturier. Des subventions de 1,2 milliard d’euros seront distribuées aux entreprises d’ici à 2022, dont 200 millions avant la fin de l’année. Les premiers projets devront être soumis à l’administration avant le 20 octobre pour un engagement des crédits dès décembre, promet l’exécutif… lire

Le Conseil d’analyse économique prône des investissements bien plus importants dans la biodiversité, Les Echos, 11/09/2020

Les politiques publiques de préservation sont décevantes, estime dans une note publiée jeudi l’organisme placé auprès du Premier ministre, qui plaide pour une fiscalité plus incitative et une réorientation des aides agricoles. Le Conseil d’analyse économique (CAE) n’a pas d’hésitation sur le constat : « Les indicateurs convergent sur l’effondrement de la biodiversité. » Et la France n’y échappe pas. Les écologistes élaborent des solutions. Mais quel genre de réponse économique apporter ? A la demande de Bercy, l’organisme s’est penché pour la première fois sur le sujet, dans une note publiée ce jeudi. « La biodiversité est un bien public, acte son président délégué Philippe Martin, et c’est l’activité économique qui est en grande partie responsable de la perte de biodiversité. »… lire

Le verdissement de l’agriculture française, une course d’obstacles, Le Figaro, 11/09/2020

Les paysans font face à des difficultés techniques et économiques, et notamment à une concurrence étrangère parfois déloyale. « Quand on n’a pas les moyens d’investir, les injonctions ne suffisent pas ! » : arrivé début juillet Rue de Varenne, le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a plusieurs fois répété ce message. Ces injonctions, ce sont celles des Français pour « moins de pesticides », « plus de bien-être animal » , « moins d’élevage intensif » ou « plus de bio et de produits français » . Le tout sans débourser un euro de plus. Et en ayant une agriculture forte, produisant autant. Une telle équation ne peut se résoudre qu’à moyen terme, après avoir massivement investi. De quoi provoquer quelques soubresauts dans l’entre-deux… lire

Pour un capitalisme européen responsable, Le Figaro, 11/09/2020

Le capitalisme européen doit s’adapter à la crise que nous affrontons, argumentent le président du conseil d’administration de Renault et le directeur général d’Amundi, coprésidents d’un rapport sur le capitalisme responsable… lire


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Céline Rival (11 septembre 2020). Revue de presse – 11/09/2020. Veille énergie climat. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/odga


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search