Revue de presse – 30/09/2020

Faire de l’énergie un bien commun pour en finir avec le racket, L’Humanité, 30/09/2020

Alors que 12 millions de Français sont en précarité énergétique, EDF comme les autres services publics ne verront rien du plan de relance. Les 100 milliards d’euros déversés par le gouvernement seront confiés au privé. Comment alors assurer l’accès à l’énergie à tous ? Il faut inscrire l’énergie comme un bien commun dans la Constitution, au même titre que l’accès à l’éducation, la santé ou la culture. Pour en finir avec un hold-up des usager, qui, depuis la libéralisation du secteur, voient leurs factures de gaz et d’électricité exploser… lire

L’imposture de l’hydrogène «renouvelable», La Tribune, 30/09/2020

Partie intégrante de la révolution énergétique, le dihydrogène est un vecteur d’énergie dont l’intérêt est avant tout
écologique : la combustion du dihydrogène est totalement décarbonée, ce qui en fait une alternative aux énergies fossiles
fortement émettrices de CO2… lire

La méthanisation, un procédé qui fait de plus en plus débat en Bretagne, La Tribune, 30/09/2020

Spéculation foncière, nuisances liées au transport, risques de pollution… Interrogé par la députée socialiste Claudia Rouaux sur les “dérives” de la méthanisation, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a estimé qu’il fallait “établir des garde-fous” vis-à-vis de cette technique alors que, sur le terrain, la résistance s’organise. Promue pour valoriser les
déchets organiques et lutter contre le réchauffement climatique, la méthanisation suscite aujourd’hui des interrogations, notamment en Bretagne, première région dans de nombreux secteurs de l’élevage, qui recensait 130 unités de méthanisation au 1er janvier 2020, avec plusieurs dizaines d’autres en projet, selon l’association Aile… lire

L’UE et 64 Etats s’engagent « pour la nature », Le Monde, 30/09/2020

Des dirigeants mondiaux veulent mettre fin d’ici à 2030 à la perte de biodiversité, un premier pas important. La volonté politique qui a jusqu’ici tant fait défaut est-elle en train de prendre forme ? A deux jours du premier sommet des Nations unies (ONU) sur la biodiversité, une soixantaine de responsables mondiaux ont signé un « Engagement des dirigeants pour la nature » dans lequel ils promettent d’œuvrer à inverser la courbe de perte de biodiversité d’ici à 2030… lire

Les territoires confirment leur rôle d’accélerateurs des transformations, Les Echos, 30/09/2020

L’édification d’un modèle durable ne peut se contenter d’une démarche « top-down » aboutissant le plus souvent à une stratégie hors-sol. A l’inverse, s’inscrire dans un écosystème territorial semble garantir un socle plus solide. L’écologie constitue l’un des trois piliers du plan de relance annoncé début septembre par le gouvernement. Au même titre que la compétitivité et la cohésion, la transition vers une économie plus verte fait office de priorité et se voit attribuer une enveloppe de 30 milliards d’euros. Une manne destinée notamment à accélérer la décarbonation de l’industrie, le renouveau agricole ou encore les circuits courts, autrement dit la consommation locale. Faut-il voir dans cette politique un fléchage accentué vers les territoires pour changer d’échelle dans le zéro impact ? « Cela illustre la prise de conscience, également constatée dans les entreprises, du rôle des écosystèmes territoriaux dans l’économie à impact », observe Fabien Nadou, professeur associé en développement territorial et économie régionale à l’EM Normandie, spécialiste de la spatialisation des activités économiques… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2020, 1 octobre). Revue de presse – 30/09/2020. Veille énergie climat. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odgn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search