Revue de presse – 5/10/2020

Une saga à rebondissements, Libération, 5/10/2020

Ce lundi doit se tenir un conseil d’administration d’Engie, qui veut vendre le numéro 2 français de l’eau. La veille, Veolia s’était engagé à ne pas engager d’offre «hostile», mais Suez a rejeté toute proposition de son concurrent. Le gouvernement joue les conciliateurs pour mettre fin à la baston… lire

Catherine MacGregor prendra la tête d’Engie en janvier 2021, Le Monde, 5/10/2020

La dirigeante du groupe parapétrolier Technip FMC succédera à Isabelle Kocher comme directrice générale Jean-Michel Bezat et Isabelle Chaperon Isabelle Kocher a une successeure. Le conseil d’administration d’Engie a désigné, vendredi 2 octobre, Catherine MacGregor comme directrice générale, sept mois après le départ de sa prédécesseure. Elle prendra ses fonctions le 1er janvier 2021. L’Etat actionnaire (23,6 %) de l’énergéticien avait à cœur d’effacer les critiques sur l’éviction mouvementée de la seule femme patronne d’une entreprise du CAC 40, teintée pour certains de misogynie, en promouvant à nouveau une dirigeante. Un symbole important alors que le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, prévoyait avant la pandémie de défendre un projet de loi favorisant la mixité dans les comités exécutifs des grandes entreprises… lire

A Flamanville, EDF prépare déjà la livraison du combustible nucléaire, Les Echos, 5/10/2020

Dans les prochaines semaines, l’Autorité de sûreté nucléaire doit donner son feu vert pour permettre à EDF d’acheminer et d’entreposer du combustible nucléaire neuf sur le site de l’EPR de Flamanville. Pour ce chantier interminable, cette étape doit marquer le début d’une mise en service « partielle » . Un exercice qui est loin de faire consensus. Ces derniers mois, les visites se sont multipliées sur le chantier de l’EPR de Flamanville d’EDF. L’Autorité de sûreté nucléaire, ainsi que les services du haut fonctionnaire de Défense et de Sécurité (HFDS) doivent s’assurer que le chantier d’EDF est prêt à recevoir et à entreposer du combustible nucléaire neuf destiné à faire démarrer l’EPR, « à partir de fin 2022 »… lire

Quand le réchauffement climatique s’invite dans la géopolitique, Les Echos, 5/10/2020

Les analyses géopolitiques ne peuvent plus faire l’impasse sur la dimension écologique et les bouleversements que le réchauffement climatique font peser sur les relations entre Etats et régions du monde. Le réchauffement climatique – qui s’accélère sous nos yeux et qu’il n’est plus possible de nier a des conséquences géopolitiques majeures. Une augmentation moyenne d’un demi-degré de la température sur la planète se traduirait par une augmentation de 10 à 20 % du risque de conflits meurtriers dans le monde. Selon les projections de la Banque mondiale, si rien n’est fait, il y aura plus de 140 millions de migrants climatiques en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Amérique latine d’ici à 2050. Ces données sont rapportées, dans sa livraison du 28 septembre 2020, par la très sérieuse revue américaine « Foreign Affairs »… lire

Barbara Pompili, l’écologie sur la ligne de crête, Les Echos, 5/10/2020

Ce lundi 5 octobre, les députés planchent sur le droit d’utiliser de façon dérogatoire les néonicotinoïdes, le pesticide de la betterave. Un dossier qui a empoisonné les premiers pas de la nouvelle ministre de l’Ecologie. Et qui symbolise les contradictions propres à son portefeuille. Le tout dans un contexte de forte pression, liée aux promesses faites à la Convention citoyenne pour le climat… lire


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Céline Rival (5 octobre 2020). Revue de presse – 5/10/2020. Veille énergie climat. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/odgr


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search