Revue de presse – 18/11/2020

Climat : les pays du G20 entrevoient les premiers résultats concrets de leur action, Les Echos, 18/11/2020

Les émissions de CO2 des vingt économies les plus avancées ont baissé de 0,1 % en 2019. Une première en l’absence de choc externe, selon un rapport de Climate Transparency. Mais le soutien massif accordé aux énergies fossiles via les plans de relance risque d’inverser cette tendance positive… lire

Pétrole : ce que change la victoire de Biden, Les Echos, 18/11/2020

Le nouveau président américain compte interdire la vente de concessions sur toutes les terres appartenant à l’Etat fédéral. Il n’a en revanche pas promis d’interdire la fracturation hydraulique, la technique qui permet d’exploiter le schiste. Donald Trump se sera battu jusqu’au bout pour soutenir l’industrie pétrolière américaine. Lundi, le président républicain a lancé la mise en vente de concessions pour l’exploitation des hydrocarbures dans l’Arctic National Wildlife Refuge, une zone de 78.000 km2 en Alaska, où vivent ours polaires, élans et caribous. L’attribution des concessions pourrait être effective avant le 20 janvier, jour de l’investiture de Joe Biden. Or le nouveau président s’est engagé à interdire les forages dans cette région… lire

Les grands pays émergents sont sur la voie du rebond, Les Echos, 18/11/2020

Les Brics ont réagi de façon différenciée à la crise du coronavirus. La combinaison des plans de relance avec la moindre intégration de ces pays au commerce mondial laisse espérer un net rebond de croissance. Pour les cinq Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) réunis mardi en sommet, le millésime 2020 restera celui de la grande dépression sur fond de lutte contre la pandémie de coronavirus. Le record de contraction de l’activité revient à l’Afrique du Sud, dont le PIB s’est effondré de 51 % au deuxième trimestre. Si tous, à un moment de l’année, sont tombés dans le rouge à cause de la crise du Covid-19, un seul, la Chine devrait terminer l’année en terrain positif (+1,9 %) selon le FMI. La Russie, très dépendante du pétrole, a subi le double effet de la baisse du prix du baril et de la contraction de la demande mondiale… lire

L’Opep prête à réagir face à la crise sanitaire qui se prolonge, Les Echos, 18/11/2020

L’Opep et ses alliés menés par la Russie envisagent de prolonger leurs quotas de production au-delà du 1er janvier pour soutenir les cours. Le casse-tête de la crise sanitaire se prolonge pour les pays producteurs de pétrole. Les treize Etats membres de l’Opep et leurs dix alliés menés par la Russie se sont réunis en visioconférence mardi pour décider de la marche à suivre face à la deuxième vague de Covid-19, qui a contraint de nombreux pays au reconfinement. Les 23 alliés ne prendront pas de décision formelle avant le 30 novembre, date fixée pour leur prochain sommet. Le marché s’attend à ce qu’ils reconduisent leur accord de réduction de production. « Nous devons être prêts à ajuster les termes de notre accord si nécessaire », a déclaré Abdelaziz ben Salmane, ministre saoudien de l’Energie… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2020, 18 novembre). Revue de presse – 18/11/2020. Veille énergie climat. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odhh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search