Revue de presse – 23/11/2020

« Engie va repartir à l’attaque » / Jean-Pierre Clamadieu, président d’Engie, Les Echos, 23/11/2020

Le président de l’énergéticien français, , défend une stratégie qu’il a profondément redéfinie depuis le départ d’Isabelle Kocher.Avec la scission d’une grande part de l’activité de services, un salarié d’Engie sur deux va sortir du périmètre du groupe… lire

L’Europe veut se muscler à toute vitesse dans l’éolien offshore, La Tribune, 21/11/2020

La Commission européenne veut multiplier par cinq les capacités de production des éoliennes en mer en dix ans, et par 25 dans un délai de seulement 30 ans… lire

L’Everest touché lui aussi par le réchauffement, Le Monde, 23/11/2020

Une vaste expédition a mesuré les effets du changement climatique sur le Toit du monde. On aurait pu croire que l’Everest, l’un des lieux les plus difficiles d’accès de la planète, était préservé des effets des activités humaines. Mais le sommet de 8 848 mètres d’altitude subit de plein fouet le changement climatique, selon une série d’études publiées vendredi 20 novembre dans la revue One Earth… lire

Biocarburants : l’aéronautique veut des règles, Les Echos, 23/11/2020

Les dirigeants d’Airbus et de Safran, ainsi que le patron de Total, préconisent une réglementation européenne fixant un taux minimal de biocarburants dans le réservoir des avions… lire

Le gouvernement a trois mois pour prouver qu’il respecte ses engagements climatiques, Le Monde, 21/11/2020

Le Conseil d’Etat demande à l’exécutif de démontrer qu’il pourra tenir ses objectifs. L’Etat va devoir rendre des comptes sur ses politiques de lutte contre le changement climatique et ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre. Dans une décision inédite rendue jeudi 19 novembre, le Conseil d’Etat donne trois mois au gouvernement pour « justifier que la trajectoire de réduction à horizon 2030 pourra être respectée . La France s’est engagée à diminuer ses émissions de 40 % par rapport aux niveaux de 1990 et à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050… lire

Environnement : le gouvernement va instituer un délit d’écocide, Les Echos, 23/11/2020

Il ne compte pas parmi les « jokers » que le chef de l’Etat s’était octroyés pour écarter trois des 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). L’écocide, comme l’ont demandé ses membres, sera bien reconnu par la loi et, à ce titre, punissable d’une sanction pénale. C’est ce qu’Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, et Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, devraient officiellement annoncer ce lundi, en toute fin de matinée, devant les membres du groupe de travail constitué sur cette question au sein de cette instance… lire

Gagner la bataille du CO2 : la feuille de route des acteurs de l’aérien, La Tribune, 21/11/2020

Des constructeurs de moteurs et d’avions aux fournisseurs de jet fuel, des compagnies aériennes aux aéroports, tous les acteurs sont mobilisés pour réduire l’empreinte écologique du secteur. Reste à mettre en place une réglementation incitative et à faire émerger les filières de production. Lors d’un débat au Paris Air Forum 2020, les cinq grands patrons impliqués dans la transition énergétique de l’aérien, Air France, Airbus, Safran, ADP et Total, ont dialogué sur les actions à entreprendre pour gagner la bataille du CO2. Une chose est sûre : ce ne sera pas gratuit, reste à savoir qui va payer… lire

Climat, fiscalité, solidarité internationale : petits pas et gros blocages des États-Unis, Le Figaro, 21/11/2020

Malgré l’ampleur de la crise, la riposte du G20 à la pandémie de Covid-19 aura été loin d’être aussi coordonnée et globale que celle de 2009 après le krach de Lehman Brother qui s’était traduite par des recapitalisations massives et un renforcement inédit de la régulation financière internationale. La force de coopération du G20, sa capacité de pilotage de l’économie mondiale, s’est enlisée ces dernières années. En cause : les tensions entre les deux grandes puissances, Chine et États-Unis. Washington bloque en particulier sur la taxation du numérique et la lutte contre le changement climatique. Cela étant, les réponses sanitaires et économiques à la crise ont été assez similaires entre les membres du G20. Et assez rapidement, au printemps, le G20 a pris des mesures d’aide envers les pays les plus pauvres. Une solidarité jugée insuffisante par les ONG ainsi que par le FMI et la Banque mondiale mais qui vient d’être renforcée sur la dette… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2020, 23 novembre). Revue de presse – 23/11/2020. Veille énergie climat. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odhk

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search