Revue de presse – 13/01/2021

« Le ciment et le béton bas carbone impliquent des investissements massifs », La Tribune, 13/01/2021

Le directeur général de Lafarge Holcim France, qui consacre 60% de ses budgets d’innovation et de recherche à la transition écologique, regrette que la nouvelle réglementation environnementale dite « RE 2020 » « favorise » des matériaux de construction qui relâcheront « plus tard » du CO2. Pour François Petry, si le béton en émet lors de sa production, il restera une solution « pérenne » de construction et de fabrication… lire

Un projet géant de centrale solaire provoque l’émoi dans les Landes, Le Figaro, 13/01/2021

Cette installation aussi puissante qu’un réacteur nucléaire nécessite d’abattre 1 000 hectares de bois. Remplacer une forêt de pins maritimes par un champ de panneaux solaires. Le projet présenté mardi par les énergéticiens Engie et Neoen, à 20 kilomètres au sud de Bordeaux, fait grincer les dents. Baptisé Horizeo, le dossier est novateur sur le plan industriel. Il s’agit de construire une centrale photovoltaïque géante de 1 000 mégawatts (l’équivalent d’un réacteur nucléaire), qui deviendrait la plus grande de France. Le tout sans un euro de subvention. L’électricité produite, très compétitive, serait vendue directement à des entreprises… lire

Pile à hydrogène : Hycco séduit et projette un début de production en 2023, La Tribune, 13/01/2021

L’hydrogène a été identifié comme la solution la plus prometteuse pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. La pile à combustible hydrogène est aujourd’hui une alternative crédible dans plusieurs secteurs tels que l’agriculture, l’industrie ou encore le transport qui l’ont identifié comme un axe à suivre, dans cette quête. Néanmoins, la durée de vie des piles à combustible est limitée à 5.000 heures en moyenne. Ce qui les rend suffisantes pour des domaines tels que l’automobile, mais insuffisantes pour les secteurs comme la mobilité lourde (aéronautique, fret maritime, ferroviaire, etc.)… lire

Pétrole : pourquoi le rebond est encore fragile, Les Echos, 13/01/2021

L’année 2020 aura été exceptionnelle à plus d’un titre sur le marché pétrolier. D’importantes fluctuations, à la hausse et à la baisse, du prix du brut ont également marqué ces derniers jours et semaines. Comment expliquer de tels mouvements ? Sont-ils le reflet d’une irrationalité des acteurs sur le marché ?… lire

2021 s’annonce comme l’année des obligations vertes, Les Echos, 13/01/2021

Les émissions de « green bonds » devraient exploser et atteindre 400 milliards d’euros en 2021. L’Union européenne est attendue sur le marché. 2021 s’annonce comme l’année des obligations vertes. Après une faible progression en 2020, les volumes d’émission de ces obligations destinées à financer la lutte contre le réchauffement climatique devraient atteindre des records. NN Investment Partners estime que les nouvelles émissions de green bonds devraient être une fois et demi supérieures à celles enregistrées l’an dernier, pour atteindre 300 milliards d’euros. « C’est un chiffre assez prudent, il pourrait largement être dépassé », avertit Bram Bos, chez NN IP. Certains envisagent des volumes dépassant les 400 milliards d’euros… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search