Revue de presse – 21/01/2021

Les majors du pétrole contraintes d’embrasser la transition énergétique à marche forcée, La Tribune, 21/01/2021

De plus en plus pressés par leurs actionnaires sur les questions climatiques et forcés de diversifier leurs activités face à l’incertitude qui plane sur la demande et les prix de l’or noir, les grands groupes pétroliers multiplient les investissements dans le solaire et l’éolien. S’ils représentent plusieurs milliards d’euros par an pour les majors européennes, ces investissements dans les renouvelables restent encore très minoritaires dans leurs dépenses totales. Mais la crise sanitaire agit comme un accélérateur… lire

“Il faut accroître les efforts dans la recherche si on veut rester dans le peloton de tête” / Jacques Percebois, professeur émérite, Université de Montpellier, La Tribune, 21/01/2021

INTERVIEW. Il vient de publier “L’énergie racontée à travers quelques destins tragiques”, un livre contant l’histoire de l’énergie en empruntant une voie originale et peu académique. Jacques Percebois, professeur émérite à l’Université de Montpellier, profite de ce regard dans le rétroviseur et de cette synthèse historique pour évoquer les grands enjeux à venir dans le très stratégique secteur de l’énergie… lire

Pourquoi le « super cycle » des matières premières n’aura pas lieu / Philippe Chalmin, professeur à Dauphine, Les Echos, 21/01/2021

Après une année volatile, les cours des matières premières vont fortement grimper en 2021. Philippe Chalmin, fondateur de CyclOpe et professeur d’économie à Dauphine ne croit pas à un nouveau « supercycle » . Abien des égards 2020 aura été une année « à nulle autre pareille » et pourtant sur les marchés de matières premières, « l’impact du Covid a été relativement limité et, dans la plupart des cas, assez vite oublié », note Philippe Chalmin, professeur à Dauphine et codirecteur de CyclOpe, à l’occasion de la présentation de ses prévisions pour 2021. Le redémarrage rapide de l’économie chinoise, qui engloutit la moitié des matières premières dans le monde, a été le principal soutien des cours mondiaux… lire

Bâtir les villes face au dérèglement climatique, La Tribune, 21/01/2021

Comment penser des villes résilientes face aux crises sanitaires, climatiques, sociales? Comment verdir les métropoles dans un environnement à fortes densités? Pour y répondre, lors du Forum Zéro Carbone organisé par La Tribune et la Mairie de Paris, Nathalie Bardin, directrice marketing stratégique, RSE et Innovation d’Altarea, Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris chargée de la Seine, de la Prospective Paris 2030 et de la Résilience, Pierre-Yves Dulac, délégué régional Ile-de-France, d’Engie et Ludovic Toro, Maire de Coubron (Seine-Saint-Denis) et Président de la commission santé et solidarités de la Métropole du Grand Paris… lire

Comment Air Liquide investit dans la production d’hydrogène « vert », Les Echos, 21/01/2021

Air Liquide prend une participation de 40 % dans H2V Normandy, qui a mis au point un projet de production massive d’hydrogène bas carbone ou décarboné par électrolyse de l’eau. Bruno Le Maire et Bercy veulent décarboner l’industrie et créer une filière française de production d’hydrogène par électrolyse. C’est ce qui a décidé Air Liquide, le plus gros vendeur d’hydrogène en France, à prendre une participation de 40 % dans le capital de H2V Normandy, filiale de la société parisienne H2V Product (20 salariés) qui a mis au point à Port Jérôme (Seine-Maritime) un projet d’usine de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau… lire

Le gouvernement portera-t-il le coup fatal à la Convention citoyenne ? / Clément Sénéchal, porte-parole climat de Greenpeace France, L’Humanité, 21/01/2021

Rappel des faits. L’avant texte de discussion, supposé s’inspirer de la Convention citoyenne, sera examiné début février en conseil des ministres. Les ONG alertent. L’incapacité à penser le défi environnemental. Des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, il ne reste qu’un projet de loi cadavérique, littéralement momifié par le Medef. Subsiste l’enveloppe extérieure, le visage d’une loi consacrée au climat, mais les organes qui pourraient l’animer ont complètement disparu. Destinée à amuser la galerie un temps et berner temporairement la population, cette fanfreluche législative disparaîtra vite dans les sables d’un mandat perdu pour l’écologie, comme du reste la loi climat-énergie votée en 2019… lire

Le long chemin du référendum climat, Le Monde, 21/01/2021

Présenté mercredi, le projet de loi constitutionnel devra franchir de nombreux obstacles politiques. Consulter les Français par référendum sur le climat, le pari risqué d’Emmanuel Macron prend forme, mercredi 20 janvier, avec la présentation en conseil des ministres du projet de loi visant à inscrire dans la Constitution la protection de l’environnement. Avant même la présentation des 65 mesures issues de la convention citoyenne pour le climat, la majorité espère établir un premier symbole fort. Mais en allant sur le terrain de la loi fondamentale, Emmanuel Macron relance aussi l’épreuve de force enclenchée avec la droite sénatoriale lors de la réforme constitutionnelle, désormais abandonnée. Avant d’être soumis à l’approbation des Français, ce texte devra en effet être voté dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale et le Sénat. Le tout dans un calendrier contraint, entre fin du quinquennat et urgence sanitaire… lire


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Céline Rival (21 janvier 2021). Revue de presse – 21/01/2021. Veille énergie climat. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/odim


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search