Revue de presse – 28/01/2021

La bataille nucléaire-renouvelable est relancée, Le Monde, 28/01/2021

RTE et l’Agence internationale de l’énergie analysent la faisabilité d’un système basé sur l’éolien et le solaire. Au large des côtes françaises, une soixantaine de parcs éoliens tournent à plein régime. Sur terre, près de 20 000 éoliennes maillent le territoire et les installations photovoltaïques atteignent une puissance installée de 100 gigawatts. Nous sommes en 2050 et les derniers réacteurs nucléaires encore en fonctionnement doivent être progressivement mis à l’arrêt d’ici à une décennie. L’essentiel de l’électricité utilisée en France est désormais d’origine renouvelable… lire

En France, un scénario 100% énergies renouvelables est techniquement possible, La Tribune, 28/01/2021

Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie et du Réseau de transport d’électricité, la France pourrait techniquement se passer de l’énergie nucléaire à condition d’investir massivement dans les outils de flexibilité, comme les moyens de stockage, et le développement du réseau. En revanche, l’étude ne se prononce pas sur la faisabilité économique, sociétale et environnementale d’un système qui reposerait entièrement sur le solaire et l’éolien… lire

L’hypothèse d’une France sans nucléaire, L’Humanité, 28/01/2021

Commandé par le gouvernement, un rapport conjoint de RTE et l’Agence internationale de l’énergie montre qu’un mix électrique basé à 100 % sur le solaire, l’éolien et l’hydraulique, par exemple, est techniquement possible. L’électricité alimentant l’ordinateur avec lequel ces lignes sont écrites provient probablement du nucléaire. Un rapide coup d’œil sur le site de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français, permet de s’en assurer en temps réel. Mercredi, à midi, 62 % de l’électricité consommée en France l’était grâce à l’atome… lire

Le casse-tête de la montée en puissance des énergies renouvelables, Les Echos, 28/01/2021

Le réseau électrique français pourrait supporter un mix électrique composé quasiment à 100 % d’énergies vertes en 2050.
RTE met toutefois en garde sur l’effort massif nécessaire pour développer les technologies afin d’y parvenir. La voie est étroite, difficile, mais elle existe. La France pourrait potentiellement se passer d’énergie nucléaire pour répondre à la demande d’électricité tout en atteignant la neutralité carbone en 2050. C’est la conclusion d’un rapport publié mercredi par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français (RTE)… lire

Avec Biden, l’industrie pétrolière américaine est mise sous pression, La Tribune, 28/01/2021

Le président américain a annoncé ce mercredi un moratoire sur les forages d’hydrocarbures sur les terres et les eaux fédérales confirmant ses promesses de campagne. Il a également annoncé la tenue d’un sommet international sur le climat le 22 avril, organisé par son pays… lire

Comment Air Liquide accélère dans l’hydrogène vert, La Tribune, 28/01/2021

Depuis cinq ans, Air Liquide a investi quelque 500 millions d’euros dans l’hydrogène vert et décarboné. L’industriel vient d’inaugurer, au Canada, une unité de production de 20 mégawatts, un record. Plusieurs projets devraient voir le jour en Europe avec des tailles au moins cinq fois plus importantes. Air Liquide muscle sa présence dans l’hydrogène vert. Quelques jours après avoir annoncé une prise de participation dans la société H2V Normandy (lien), qui a mis au point un projet d’usine de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau, l’industriel tricolore a inauguré en grandes pompes, le 26 janvier, une nouvelle unité de production de 20 mégawatts à Bécancour, au Québec… lire

Le cours mondial des actions en justice à la hausse, Libération, 28/01/2021

Au Portugal, en Irlande, mais aussi aux Etats-Unis Passage en revue des citoyens et des municipalités qui ont décidé de poursuivre des pays pour inaction face à l’urgence climatique. Le mouvement mondial de mobilisation sur le climat a,
depuis plusieurs années, tenté de pousser la porte des tribunaux. Au 1er juillet 2020, il y avait au moins 1 550 contentieux climatiques dans 38 pays, dont 1 200 aux Etats-Unis, selon le dernier rapport du Programme des nations unies pour l’environnement sorti cette semaine. Un nombre qui a presque doublé en trois ans. Au niveau local comme à l’international, les actions en justice se sont multipliées, mais souvent sans succès. Du moins sur le papier, car même si au sens du droit, les magistrats ont balayé la plupart du temps les arguments de la société civile en appelant à laisser le débat sur la scène politique, la portée symbolique et médiatique de ces affaires a souvent été considérable. Tour d’horizon de trois actions emblématiques à travers le monde… lire

« Il faut plus de coordination en Europe », Les Echos, 28/01/2021

Bérengère Mesqui dirige le département développement durable et numérique de l’institut France Stratégie, qui dépend de Matignon. Elle alerte sur la nécessité de mieux coordonner les transitions énergétiques dans les différents pays d’Europe pour éviter les risques de « black-out »… lire

Pour Barbara Pompili, l’exécutif doit garder « plusieurs options », Le Monde, 28/01/2021

La ministre de la transition écologique salue la publication d’un premier rapport technique sur l’hypothèse d’une France sans nucléaire. Le rapport publié mercredi 27 janvier par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE et l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a de quoi ravir la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili. C’est sa prédécesseure à ce poste, Elisabeth Borne, qui avait commandé cette étude à l’automne 2019… lire

Aux Pays-Bas, un combat payant pour le climat, Libération, 28/01/2021

En 2019, la Cour suprême a contraint l’Etat néerlandais à réduire ses émissions de dioxyde de carbone. «Nous avons gagné !» s’est écriée Marjan Minnesma, le 20 décembre 2019 dans une salle de la Cour suprême néerlandaise, la plus haute juridiction des Pays-Bas. La directrice de la fondation Urgenda, une association de défense de l’environnement, vient de remporter un long bras de fer judiciaire contre l’Etat. La justice a tranché, les Pays-Bas doivent réduire leurs émissions de CO2 de 25 % par rapport à celles de 1990 d’ici à fin 2020. «Je me souviens encore des palpitations à chaque décision de justice, raconte Marjan. Urgenda a gagné dès le premier jugement devant le tribunal du district de La Haye», dit-elle en évoquant ce qui fut l’un des combats les plus emblématiques en matière de justice climatique… lire

Urgence climatique – L’Etat pointé du droit, Libération, 28/01/2021

DÉCRYPTAGE Le jugement de l’Affaire du siècle, dont la pétition avait rencontré un succès historique en 2019, doit être rendu cette semaine. Si la justice reconnaissait la responsabilité de la France dans la crise climatique, cela pourrait faire jurisprudence. Le jugement de l’Affaire du siècle, qui doit être rendu ce jeudi ou vendredi par le tribunal administratif de Paris, sera-t-il « une victoire historique pour le climat » ? C’est ce qu’espèrent les quatre organisations (Notre affaire à tous, Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace France et Oxfam France) ayant déposé en 2019 ce qu’elles qualifient de « premier recours pour inaction climatique en France ». Très attendue, cette décision n’est pas isolée. Partout dans le monde, les affaires se multiplient, dessinant les contours d’une « justice climatique » en plein essor… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search