Revue de presse – 29/03/2021

L’hydrogène, une solution incertaine pour la mobilité, Le Monde, 29/03/2021

Paré de toutes les vertus par ses défenseurs, ce gaz est avant tout indiqué pour la décarbonation de l’industrie, plus que pour assurerles déplacements de tout un chacun. La production d’un hydrogène sans émission de CO2 reste en réalité bien lointaine en France. L’énorme tracteur à hydrogène avance lentement dans le vaste hangar, puis accélère tout à coup, avant de stopper, faisant courir un frisson dans la foule des officiels. Au volant, tout content de son effet, le ministre délégué chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, achève, ce 12 mars, une visite expresse en Bourgogne-Franche-Comté, terminant par Héricourt (Haute-Saône), siège de l’entreprise Gaussin, spécialiste des engins portuaires et aéroportuaires. Une petite heure auparavant, M. Djebbari était à Belfort, déjà au volant d’un véhicule à hydrogène une voiturette de facteur , fonçant dans les allées sinueuses de la préfecture. Le ministre s’apprêtait, en présence d’un aréopage d’élus, à donner un chèque de 800 000 euros à la société Mauboussin, conceptrice de petits avions… à hydrogène… lire

Décarbonation : les nouvelles voies hydrogène que veut proposer l’IFPEN, La Tribune, 27/03/2021

Basé à Solaize près de Lyon, l’IFP Energies nouvelles (IFPEN) se pose comme un acteur majeur de la recherche dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement, avec une délégation confiée par les pouvoirs publics. En pleine crise sanitaire, l’institut a planché sur différentes pistes, dont celle d’associer l’hydrogène à des motorisations thermiques, qui seraient, selon sa direction, une voie d’avenir à étudier au même titre que les piles à combustibles. Explications… lire

A la COP26, le monde doit honorer l’accord de Paris, Le Monde, 27/03/2021

Constatant que les engagements pris en 2015 lors de la COP21 sont très loin de répondre aux objectifs, Laurent Fabius, Alok Sharma et Laurence Tubiana appellent à poursuivre l’action commune pour orienter le monde vers une reprise verte. A Glasgow, le monde doit honorer les engagements définis par l’accord de Paris pour l’avenir de notre planète. A son adoption en 2015, l’accord de Paris a fait naître un espoir pour notre planète : il marquait le moment où les dirigeants mondiaux ont véritablement décidé de lutter contre le changement climatique et de contenir ses pires conséquences. Cet accord historique a tracé une voie permettant de limiter le réchauffement du globe à nettement moins de 2 °C de plus que les niveaux pré-industriels, avec l’espoir de ne pas dépasser 1,5 °C d’augmentation… lire

“C’est une crise terrible pour le capitalisme traditionnel” / Robert Boyer, économiste, La Tribune, 27/03/2021

Crise sanitaire, capitalismes, mondialisation, environnement… dans son dernier essai “Les capitalismes à l’épreuve de la pandémie” (éd. La Découverte), l’économiste Robert Boyer, figure de l’Ecole de la Régulation et spécialiste des crises, livre un décryptage éclairant sur le choc qui secoue toute l’économie internationale depuis un an et ses possibles débouchés… lire

Le blocage du canal de Suez fait à nouveau bondir les prix du pétrole, La Tribune, 27/03/2021

Les cours du pétrole font le grand huit depuis le blocage mardi du canal de Suez par un immense porte-conteneurs. Le transit entre l’Asie et l’Europe par cette route maritime clé dure depuis quatre jours et personne ne sait quand il sera débloqué. Pour certains analystes, la volatilité de l’or noir ne durera pas, quand pour d’autres les mauvaises nouvelles sur le front de la pandémie vont alimenter durablement la fébrilité des marchés et affecter la demande future de pétrole. Les
armateurs Maersk et Hapag-Lloyd envisagent de dérouter leurs vaisseaux… lire

La rénovation énergétique moins ambitieuse que prévu, Les Echos, 29/03/2021

Soutenu par le gouvernement, un amendement au projet de loi Climat et Résilience suscite la controverse. Il suffirait que le logement aboutisse à une étiquette C ou D, contre A ou B aujourd’hui, pour être qualifié de « performant » . Le projet d’abaisser les exigences pour qualifier de « performante » une rénovation énergétique de logement passe mal. Le projet de loi climat et résilience, telle qu’amendé en commission spéciale de l’Assemblée nationale, « risque de marquer un profond recul par rapport à l’existant sur la rénovation énergétique des logements », dénonce un collectif de 13 associations, parmi lesquelles France Nature Environnement, Greenpeace, la Fondation Nicolas Hulot ou encore des organisations professionnelles de poids comme l’Association des industries de produits de construction et négaWatt, un réseau de 1.400 experts de la thermique et de l’énergie… lire

Qualité de l’air : jusqu’ici vécue comme un point noir, Chamonix veut montrer l’exemple, La Tribune, 27/03/2021

Directement confrontée aux conséquences du changement climatique, la communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont Blanc s’engage dans la démarche Cit’ergie en lien avec l’Ademe, visant à intégrer la transition écologique dans chacune de ses décisions. La collectivité complète ainsi sa stratégie globale de transformation en territoire à énergies positives (TEPOS)… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search