Revue de presse – 1/04/2021

De quelle loi climat la France a-telle besoin ?, L’Humanité, 1/04/2021

Rappel des faits. En discussion au Parlement, la loi « climat et résilience » apparaît bien en deçà des enjeux climatiques et du respect de la biodiversité. Rompre avec le productivisme et le consumérisme… lire

La lente et onéreuse conversion des camions à l’électrique, Le Figaro, 1/04/2021

Pour eux aussi le compte à rebours de la transition énergétique a commencé. Les camions et les poids lourds, responsables d’environ un quart des émissions de CO2 du transport routier et de près de 5 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe, vont passer à une motorisation zéro émission. Mais il faudra mettre le pied au plancher pour tenir les promesses. Les constructeurs, parmi lesquels Volvo Trucks, Renault Trucks (également filiale de Volvo), Scania (groupe Volkswagen), DAF, Daimler, se sont engagés à ne plus vendre de nouveaux camions et poids lourds fonctionnant avec un carburant fossile dès 2040. Or la flotte européenne actuelle est composée à 96,5 % de véhicules diesel et à 2,9 % de camions au gaz. Elle ne compte aujourd’hui que 2 300 camions zéro émission, soit 0,04 % de l’ensemble des 6,2 millions actuellement en circulation, d’après les calculs de l’association des constructeurs européens (Acea)… lire

Le gaz russe, redoutable arme géopolitique pour Vladimir Poutine, Le Figaro, 1/04/2021

Les exportations en ressources énergétiques et le projet Nord Stream sont un moyen pour le Kremlin d’exercer son influence en Europe et de peser sur la relation transatlantique. L’Europe s’attendait à devoir passer quatre ans avec un « Sleepy Joe » et se retrouve finalement avec un président américain tranchant, sûr de lui et dominateur, qui mériterait plutôt le surnom de « Sniper Joe » . C’est l’Allemagne, pourtant la plus allergique à Donald Trump, qui paraît la plus déstabilisée par les premières décisions de politique internationale de Joe Biden… lire

Suez : Moscou promeut la voie nord pour le pétrole, Les Echos, 1/04/2021

« Alors que des centaines de navires et de tankers étaient bloqués dans le canal de Suez, la Russie a rappelé à l’Europe tous les bénéfices des pipelines nord et les perspectives à long terme de la voie alternative vers l’Asie le long de ses côtes de l’Arctique où ni la largeur ni le tirant d’eau d’un navire n’est un problème », écrit le « Financial Times »… lire

Quelles sont les implications d’un blocage du canal de Suez pour le commerce mondial ? / Michael Bell, professeur, université de Sydney, La Tribune, 1/04/2021

Le transport maritime mondial vient d’être bloqué pendant près d’une semaine. Cet épisode accélérera l’évolution vers une production plus locale et des chaînes d’approvisionnement plus courtes. Aux premières heures du 23 mars, le porte-conteneurs Ever Given (lien) a été détourné de sa route par des vents violents alors qu’il traversait le canal de Suez. Avec ses 400 mètres de long, l’Ever Given est plus long que le canal n’est large, et le navire s’est retrouvé coincé entre les deux rives, bloquant complètement le trafic… lire

Pub et loi climat Ecrans de fumée ?, Libération, 1/04/2021

Le projet débattu cette semaine à l’Assemblée nationale ne prévoit que l’interdiction des campagnes pour les «énergies fossiles». Mais le texte pourrait être renforcé par les députés. Le volet «consommation» du projet de loi climat et résilience examiné en milieu de semaine à l’Assemblée nationale fait l’impasse sur l’une des propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) jugées «structurantes» par les ONG : interdire «dès 2023» la pub pour les produits les plus émetteurs de gaz à effet de serre (GES), «sur tous les supports publicitaires». Pour autant, tout espoir de rendre la publicité plus «climato-compatible» est-il perdu ? Pas sûr. Car les députés peuvent encore muscler le texte… lire

Veolia-Suez : le temps de l’apaisement est venu, Les Echos, 1/04/2021

J’ai eu l’occasion de m’exprimer deux fois à propos du dossier Veolia-Suez, dans la presse, en septembre 2020, et au Sénat, en janvier dernier. Chaque fois en recommandant des approches négociées. Comme dirigeant de Suez, puis d’Engie, j’ai toujours été passionné par les défis de la concurrence mondiale, les urgences sociales et environnementales, la recherche scientifique et la place de la France et de l’Europe dans la bataille mondiale. Suez et Veolia ont toujours été concurrents. Pour autant, l’un et l’autre sont confrontés aux mêmes enjeux de la planète… lire

Le projet de loi « climat » ravive la controverse sur les amendements considérés comme cavaliers, Le Monde, 1/04/2021

Le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets ravive la controverse autour du cavalier législatif et de son utilisation. Un amendement est considéré comme cavalier dès lors qu’il introduirait des mesures sans lien, même indirect, avec le sujet dont traite le projet de loi ou la proposition de loi en cours de discussion. Des amendements, portant sur l’éco-responsabilité des entreprises ou encore sur l’adoption, par la France, de l’objectif européen de réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, ont été déclarés irrecevables pour ce motif. Ils reprennent pourtant directement des propositions de la convention citoyenne pour le climat, dont ce projet de loi est censé être la traduction concrète. L’absence de lien, même indirect, avec le texte, apparaît alors peu justifiable… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2021, 1 avril). Revue de presse – 1/04/2021. Veille énergie climat. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odk0

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search