Revue de presse – 6/04/2021

Non, nous ne sommes pas condamnés à la décroissance pour sauver la planète ! / Vincent Le Biez, ministère de l’économie et des finances , Le Figaro, 5/04/2021

Pour l’auteur, qui vient de publier un essai remarqué ambitionnant de réconcilier science et humanités*, l’écologie a tort de se priver du progrès technologique. L’inventivité humaine peut permettre de répondre aux enjeux majeurs du réchauffement climatique. Depuis la publication du rapport du MIT pour le Club de Rome « Les limites à la croissance » en 1972, le procès du développement économique gagne en popularité au sein des sociétés occidentales. L’épuisement des ressources naturelles épuisables, notamment hydrocarbures, l’accélération du réchauffement climatique ou encore la crainte d’une extinction massive des espèces vivantes, semblent accréditer que le mode de développement de nos sociétés n’est pas soutenable. À l’évidence, les progrès réalisés dans ces domaines sont tout à fait insuffisants et il est parfaitement légitime de s’inquiéter de l’inertie des organisations humaines pour y répondre efficacement… lire

De quelle loi climat la France a-telle besoin ? / Sandrine Rousseau, économiste, L’Humanité, 6/04/2021

Rappel des faits. En discussion au Parlement, la loi « climat et résilience » apparaît bien en deçà des enjeux climatiques et du respect de la biodiversité. Toutes les analyses, tous les rapports et recherches le disent : il y a urgence. Nous avons peu de temps pour inverser la tendance, faire en sorte que notre avenir soit plus serein et adapter notre modèle de développement aux contraintes qu’impose le changement climatique (ajoutons la perte de biodiversité). Les années qui nous restent pour agir efficacement s’égrènent et se réduisent comme peau de chagrin et tout le monde sait combien il est difficile de faire changer de trajectoire un pays comme la France… lire

Le passage du Nord-Est, option lointaine, mais vitale pour la Russie, Le Figaro, 3/04/2021

Alors que le porte-conteneurs Ever Given entravait le canal de Suez, grippant le commerce mondial, Rosatom, le géant russe du nucléaire, s’est fendu, le 25 mars, d’un tweet ironique. La compagnie publique invitait le monde à « considérer la route maritime du Nord comme une alternative viable au canal de Suez ». Rosatom est concerné au premier chef, puisque le constructeur et opérateur de centrales nucléaires gère aussi la flotte russe de brise-glaces atomiques… lire

Pour un développement durable… le retour à l’économie circulaire, La Tribune, 3/04/2021

Comment sortir de la politique du jetable devenue globale avec le transport de produits manufacturés à grande échelle. Dans Les Chiffonniers de Paris, l’historien Antoine Compagnon décrit les chiffonniers, ces personnages à la fois repoussant et indispensables qui sillonnaient le Paris du 19e siècle pour y collecter les rebus. « Le voyez-vous, cet homme qui, à l’aide de son croc, ramasse ce qu’il trouve dans la fange et le jette dans sa hotte ? » A cette époque, l’économie était circulaire : les os ramassés devenaient des boutons, le vieux linge servait à fabriquer le papier pour la presse en pleine expansion, et les boues étaient répandues sur les terres agricoles aux alentours de la ville… lire

Les centrales à charbon proches de l’extinction en France, Le Figaro, 3/04/2021

Le site EDF du Havre a fermé le 1er avril. Les dernières unités seront déconnectées du réseau électrique dans un an. Le pire mode de production d’électricité en termes d’émissions de CO2 est en train de disparaître du territoire. Le 1er avril, EDF a déconnecté du réseau électrique sa centrale au charbon du Havre, qui tournait depuis 1968. Raccourcissant d’un an le délai fixé sous François Hollande, le Parlement a fixé à 2022 la fermeture de toutes les centrales au charbon, qui sont utilisées principalement durant les périodes de forte consommation hivernale… lire

Loi Climat : l’encadrement de la publicité renforcé par les députés, La Tribune, 3/04/2021

Les élus ont interdit jeudi la publicité pour la commercialisation et la promotion des énergies fossiles, et durci les sanctions contre l’écoblanchiment. Rendre obligatoire l’affichage environnemental et mieux lutter contre les pratiques de « greenwashing ». Jeudi 1er avril, les députés ont musclé les articles 4 et 5 du projet de loi Climat et résilience portant sur l’encadrement de la publicité, tout en restant en-deçà des propositions des 150. Alors que ceux-ci recommandaient de proscrire « la publicité des produits les plus émetteurs de gaz à effet de serre », le texte adopté vise l’interdiction de celles « en faveur des énergies fossiles » uniquement, et une « autorégulation contrôlée » pour le reste… lire

Un marché de l’eau de plus en plus valorisé, Le Monde, 3/04/2021

On s’est battu pour l’or au XIXe siècle, pour le pétrole au XXe siècle et on se battra pour l’eau au XXIe siècle » : cette phrase prémonitoire lâchée par un intervenant expert dans un documentaire de la BBC datant des années 1990 résume bien l’intérêt crucial de cette ressource naturelle, vitale pour l’humanité. « Affectées par le dérèglement climatique (sécheresses, inondations), l’eau et sa qualité sont désormais en prise directe avec les problématiques liées au développement durable », souligne Nicolas Bénéton, spécialiste des produits thématiques chez Robeco… lire

Pétrole : les vannes s’ouvriront un peu plus en mai, Le Figaro, 3/04/2021

Optimistes sur la demande, l’Opep et ses alliés restent toutefois prudents face à la volatilité des marchés. Les pays exportateurs de brut ont surpris les marchés jeudi. À l’issue de trois heures de négociation à huis clos, l’Opep et ses alliés, emmenés par l’Arabie saoudite et la Russie, ont décidé d’assouplir progressivement les coupes dans la production de pétrole… lire

« Climat : notre responsabilité est d’agir mais la responsabilité incombe aussi à toute la société » / Dominique Lefebvre, Crédit Agricole, La Tribune, 3/04/2021

Engagé mais pas procureur : tel est le message du Crédit Agricole, dixième groupe bancaire mondial, présidé historiquement par un agriculteur, pour sa stratégie Climat. Pour La Tribune, Dominique Lefebvre, président du conseil d’administration de Crédit Agricole SA, structure faitière cotée du groupe mutualiste, tire les premiers enseignements de la crise sanitaire sur sa politique sociale et environnementale et souligne les nouveaux enjeux, notamment sur la biodiversité… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2021, 6 avril). Revue de presse – 6/04/2021. Veille énergie climat. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odk2

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search