Revue de presse – 7/05/2021

Le développement durable, ce n’est pas du luxe, La Tribune, 7/05/2021

Sans tomber dans le greenwashing, très à la mode et pointé du doigt par ses détracteurs, la filière du luxe va au-delà de la simple communication et fait indéniablement des efforts en matière de développement durable. En témoigne par exemple le partenariat de LVMH avec l’Unesco… lire

Dans l’Ain, Hypster veut disrupter la filière du stockage d’hydrogène vert, La Tribune, 7/05/2021

Alors que la filière hydrogène est en plein boom, Storengy, la filiale du groupe Engie, vient de donner le coup d’envoi d’une nouvelle expérimentation grandeur nature visant à combler un chaînon manquant. Car en testant le stockage sous-terrain d’hydrogène vert au sein de l’un de ses plus grands sites salins en Europe, le projet Hypster pourrait marquer un nouveau pas qui se veut déterminant… lire

Six nouveaux EPR en France : EDF dévoile son jeu, La Tribune, 7/05/2021

EDF a annoncé jeudi avoir remis au gouvernement son dossier sur la possible construction dans l’Hexagone de nouveaux EPR, des réacteurs nouvelle génération, qui ont jusqu’ici surtout marqué pour leurs multiples déboires. De quoi éclairer la décision à venir de l’Etat sur la place du nucléaire dans le futur mix électrique français, arbitrage pour l’instant retardé au prochain quinquennat… lire

Partout dans le monde, la fonte des glaciers s’accélère, Le Figaro, 7/05/2021

Limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C permettrait de réduire fortement son impact sur la hausse du niveau des océans. Imaginez la France recouverte d’une couche de glace de 60 cm d’épaisseur, qui se liquéfie chaque année. Vous aurez une idée de la masse de glaciers qui fond annuellement dans le monde, à un rythme de plus en plus soutenu. À l’aube de la publication du très attendu rapport du Giec sur l’état de notre planète, plusieurs études parues dans la revue Nature offrent d’ores et déjà une cartographie de l’état des glaciers et une vision plus précise de leur vulnérabilité face au réchauffement climatique… lire

Les marches vertes débouchent sur le rouge, L’Humanité, 7/05/2021

Ce dimanche, à l’occasion d’une nouvelle journée d’action, syndicats et organisations écologistes défileront ensemble. Face aux difficultés posées par la transition, un front social s’enracine dans le mouvement climat. La scène aura tout pour attirer objectifs et micros. En tête du cortège parisien, ce dimanche 9 mai, syndicats et organisations environnementales défileront côte à côte, à l’occasion d’une nouvelle manifestation en faveur du climat : la Marche d’après (lire par ailleurs). Devraient se retrouver derrière une banderole commune Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, mais aussi des représentants de la Confédération paysanne, d’Oxfam, Attac, les Amis de la Terre, la FSU et Solidaires. Inédit… lire

Fonte des glaces : le rôle central de l’Antarctique exploré, Le Monde, 7/05/2021

Deux études évaluent les risques de montée de la mer, en fonction des scénarios de réchauffement. Partout dans le monde, les glaces craquent, se morcellent et chavirent sous l’effet de la crise climatique. Si l’accélération de la fonte des glaciers de montagne, du Groenland et de l’Antarctique ne fait aucun doute, les scientifiques débattent encore du rythme qu’elle pourrait atteindre dans les prochaines décennies et surtout des conséquences pour la montée du niveau des mers. Le problème, c’est que les plus fortes incertitudes résident dans la plus grande menace : l’Antarctique, dont la disparition complète pourrait provoquer une élévation du niveau des océans de 58 mètres. Deux études, publiées mercredi 5 mai dans Nature, explorent les risques en fonction de différents scénarios d’émissions de gaz à effet de serre… lire

Pollution de l’air : à Paris, des écoles toujours trop exposées, Le Monde, 7/05/2021

Une campagne de mesures inédite a été menée dans 44 établissements. A quels niveaux de pollution de l’air les petits Parisiens sont-ils exposés lorsqu’ils sont à l’école ? En mars 2019, Le Monde avait publié, avec l’association Respire, une première carte révélant que les concentrations de polluants mesurées aux abords des établissements scolaires (de la crèche au lycée) dépassaient souvent les limites recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La maire de Paris, Anne Hidalgo, s’était alors engagée à lancer une « campagne de mesures de la pollution dans les cours des crèches, des écoles et des collèges… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search