Revue de presse – 10/05/2021

L’Espagne, nouvel eldorado de l’électricité pas chère, Le Figaro, 10/05/2021

Le pays profite d’une ruée vers l’énergie solaire. Jusqu’à la bulle ? Il suffirait de franchir les Pyrénées pour trouver l’eldorado de l’électricité pas chère. Depuis moins de deux ans, l’Espagne connaît une ruée vers le solaire. Lors des derniers appels d’offres publics, le prix de l’électricité est ressorti à environ 14 euros le mégawattheure. C’est exactement le tiers du prix de l’électricité nucléaire en France, déjà réputé pour être bon marché. « L’Espagne est l’endroit où il faut être en matière de solaire, un des pays au monde les plus attractifs dans ce domaine » , témoigne Loreto Ordonez, directrice générale d’Engie Espagne. Malgré la crise du Covid, le pays a installé, en 2020, 5 gigawatts de solaires et d’éoliens (l’équivalent de 3 réacteurs EPR), plus que deux fois plus qu’en France… lire

Bras de fer entre Paris et Berlin sur l’avenir du nucléaire, Le Figaro, 8/05/2021

La France milite pour que Bruxelles classe l’énergie atomique comme verte. L’Allemagne s’y oppose. C’est une discussion en apparence des plus technocratiques qui se déroule depuis des mois à Bruxelles entre les vingt-sept États membres, mais qui dissimule un bras de fer majeur entre Paris et Berlin. De son issue dépend en partie l’avenir de l’industrie nucléaire tricolore. L’objet de cette négociation est désigné par le nom abscons de « taxonomie » (lire ci-dessus). Les Européens cherchent à se mettre d’accord pour classer les activités économiques selon leur caractère durable… lire

Le prix du cuivre s’envole : le métal rouge, le nouvel or noir, La Tribune, 8/05/2021

Le prix de la tonne de métal rouge a battu un nouveau record historique dépassant les 10.260 dollars ce vendredi, un nouveau plus haut de 11 ans. La rapidité de la reprise économique fait craindre une tension à court terme entre l’offre et la demande mondiale. Au-delà, le cuivre va bénéficier d’une solide demande liée à la transition énergétique plus intensive en métaux, en particulier le cuivre… lire

Une industrie stratégique pour l’économie et la puissance françaises, Le Figaro, 8/05/2021

Fournissant une énergie décarbonée et bon marché, la filière nucléaire française joue son avenir ces prochaines années. Elle doit convaincre les pouvoirs publics de lui commander six nouveaux EPR pour maintenir son savoir-faire. Retour sur les atouts de la filière… lire

Une cinquantaine de réacteurs sont en construction dans le monde, Le Figaro, 8/05/2021

Il est des pays, comme l’Allemagne, qui tournent définitivement le dos au nucléaire. D’autres, à l’inverse, s’y renforcent ou s’y aventurent. Ils entendent répondre, en Chine notamment, à des besoins énergétiques croissants tout en réduisant leurs émissions de CO2… lire

La neutralité carbone passera aussi par l’autoroute / Patrice Geoffron, professeur d’économie à l’université Paris-Dauphine–PSL et Benoît Thirion, associé d’Altermind, Les Echos, 8/05/2021

Les transports représentent près d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre nationales, proportion en progression au cours des trente dernières années et qui correspond au trafic routier pour les quatre cinquièmes. Un large débat est ouvert, qui s’étend de la place de l’avion jusqu’aux mobilités urbaines. Un des impératifs est de faire naître des autoroutes « bas carbone », objectif qui sonne comme un oxymore, mais qui est crucial… lire

Les géants du pétrole face à la tentation de la Bourse, Les Echos, 10/05/2021

Les pétroliers italien Eni et espagnol Repsol veulent mettre en Bourse leurs activités d’énergies renouvelables afin qu’elles soient mieux valorisées. Une stratégie exclue, à ce stade, par les majors comme Total, BP ou Shell. La tentation est grande. Face à l’envolée boursière des énergies renouvelables, Eni, le pétrolier italien, et Repsol, son homologue espagnol, envisagent tous deux de mettre en Bourse leurs filiales d’énergie éolienne et solaire, afin de bénéficier d’une meilleure valorisation de la part de leurs actionnaires… lire

« Un front écolo et social » contre la loi climat, L’Humanité, 10/05/2021

Dans près de 160 villes, 115 000 personnes ont manifesté ce 9 mai. Syndicats et ONG dénoncent une politique des petits pas. Reportage à Paris et à Lyon. Comme une énième claque de Macron à l’environnement. « Le président enterre le référendum » sur l’inscription de la protection du climat dans la Constitution, annonçait le Journal du dimanche, quelques heures avant que ne s’élance, à Paris et dans près de 160 lieux en France, la Marche d’après. L’exécutif a beau avoir passé sa journée à rétropédaler, les manifestants, eux, au départ de la place de la République à Paris, avaient déjà tiré le bilan « Loi climat = échec du quinquennat », affichait la banderole, derrière laquelle 56 000 personnes ont défilé… lire

Les investisseurs délaissent les majors pétrolières, Les Echos, 10/05/2021

En dépit de la remontée rapide des cours de l’or noir, les producteurs de pétrole sont à la traîne en Bourse, particulièrement en Europe. L’or noir a perdu de son lustre en Bourse. La reprise économique a tiré les prix du pétrole à leurs plus hauts niveaux en deux ans, à près de 70 dollars pour le baril de Brent. Conséquence directe de ce rebond, les profits des majors pétrolières ont explosé au premier trimestre, avec des cash-flows libres à un plus haut de dix ans pour les producteurs européens, selon Barclays… lire

Bientôt, des voitures électriques moins chères que les thermiques, Le Figaro, 10/05/2021

L’écart de prix sera gommé en cinq ans, grâce à des batteries moins onéreuses et à l’industrialisation, selon une étude de Bloomberg NEF pour Transport & Environment. Acheter une voiture électrique beaucoup plus chère que sa jumelle à essence parce que c’est bon pour le climat, peu de Français sont prêts à faire ce sacrifice. Le jour où cet écart de prix aura disparu, la donne changera : les vannes d’un marché de masse pour l’auto électrique seront ouvertes en grand en Europe. De quoi aider du même coup à atteindre les objectifs de neutralité carbone en 2050 fixés par Bruxelles à l’ensemble de l’industrie européenne… lire

Référendum sur l’environnement : le projet de loi compromis, Les Echos, 10/05/2021

Le texte doit être examiné par le Sénat à partir de ce lundi. En commission, l’article a été amendé et les sénateurs ne veulent pas du texte adopté par l’Assemblée. L’Elysée assure que la réforme n’est pas abandonnée mais son aboutissement paraît compromis. L’heure de vérité approche pour le référendum visant à inscrire la défense de l’environnement dans la Constitution, annoncé en décembre dernier par Emmanuel Macron devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). Adopté en mars à l’Assemblée nationale, le projet de loi constitutionnelle va être examiné à partir de ce lundi au Sénat… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search