Revue de presse – 21/06/2021

Neutralité carbone : le virage « historique » de l’AIE, Le Monde, 21/06/2021

L’Agence internationale de l’énergie appelle à une mutation radicale et systémique du secteur de l’énergie. Ce n’est pas nous qui le disons, ni même les scientifiques… C’est l’Agence internationale de l’énergie ! » Il y a quelques semaines encore, la « caution » Agence internationale de l’énergie (AIE) était brandie par des compagnies pétrolières pour justifier de nouveaux projets. Désormais, c’est par des militants pour le climat prônant la fin de l’industrie fossile que l’argument est utilisé. Un virage à180 degrés, à la mesure de la mutation opérée par l’organisation dépendant de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)… lire

L’Unesco souligne la baisse des budgets de la recherche française, Le Figaro, 21/06/2021

L’agence des Nations unies dresse dans un rapport un portrait détaillé de la recherche mondiale. Publié tous les cinq ans, le dernier rapport de l’Unesco sur la science dans le monde confirme le triste constat de nombreux chercheurs français sur la « paupérisation » de leur profession. Cette tendance pourra-t-elle être inversée avec la loi de programmation 2021-2030 engagée par Frédérique Vidal, ministre de la Recherche ? En attendant, les chiffres de l’agence des Nations unies sont sans appel : au niveau mondial, les investissements dans les sciences « ont progressé de 19 % entre 2014 et 2018 » , souligne le rapport. Mais près de la moitié de cette croissance est attribuable à la Chine (44 % de hausse), aux États-Unis (+ 19,4 %) et dans une moindre mesure à l’Europe (+ 11 %)… lire

Electricité nucléaire : la compétitivité des industriels français en danger, La Tribune, 19/06/2021

La fameuse phrase de Serge Tchuruk, alors patron d’Alcatel, qui rêvait d’une entreprise « sans usine » est malheureusement en train de prendre forme à l’échelle nationale. Alors que l’industrie représentait plus de 25% du PIB de la France dans les années soixante-dix, cette part était de 10% en 2019. Nos voisins européens font globalement mieux : Allemagne (20%), Italie (23%) et Espagne (25%). Seul le Royaume-Uni, dont l’économie est largement « financiarisée » rejoint le triste score français. Les raisons de cette désindustrialisation sont multiples : coût du travail, poids des réglementations… Ce n’est pas notre objet ici… lire

Le carbone prêt à concurrencer l’or noir, Les Echos, 21/06/2021

Le marché des « droits à polluer » pourrait devenir beaucoup plus important que celui du pétrole brut, estiment certains négociants spécialistes de l’or noir. Le marché du carbone pourrait bien représenter le monde d’après des négociants en pétrole. Ils estiment que ce marché des « droits à polluer » pourrait devenir beaucoup plus important que celui du négoce de pétrole. C’est ce qu’a déclaré Hannah Hauman, la responsable du carbone de Trafigura, la semaine dernière au Commodities Global Summit. Selon Bloomberg, elle est allée jusqu’à parler d’un marché mondial du carbone « dix fois plus important » que celui du pétrole brut… lire

OPA Veolia / Suez Antoine Frérot, l’homme qui a gagné la bataille de l’eau, La Croix, 19/06/2021

Le 30 juin, l’assemblée générale des actionnaires de Suez devrait confirmer le rapprochement avec Veolia, son concurrent de toujours. Une fusion consécutive à une OPA historique menée par Antoine Frérot, le PDG de Veolia. Portrait d’un chef d’entreprise aussi discret que stratège. « Antoine, tu l’as fait. » Il est un peu plus de 21 heures, ce dimanche 11 avril. Dans un salon de l’hôtel Bristol, un palace parisien situé à quelques encablures du palais de l’Élysée, Gérard Mestrallet, l’ancien patron d’Engie et de Suez, félicite Antoine Frérot, le PDG de Veolia, d’avoir trouvé un accord avec Suez dans le cadre de l’OPA hostile qu’il avait lancée huit mois plus tôt sur son concurrent… lire

Matières premières : le supercycle divise les experts, Les Echos, 21/06/2021

Métaux, pétrole, gaz naturel, produits agricoles… les cours sont résolument repartis à la hausse. Mais les professionnels du secteur n’y voient pas tous l’amorce d’un « supercycle ». Le débat fait rage parmi les spécialistes des matières premières ! La remontée spectaculaire des cours après la pandémie correspond-elle à l’entrée dans un nouveau supercycle, c’est-à-dire une hausse des prix de l’énergie, des métaux et des produits agricoles destinée à durer au moins une dizaine d’années ? Ou bien n’est-elle qu’un banal rattrapage dans un environnement chaotique, tant du côté de la production que des chaînes logistiques ? Cette question fondamentale pour le marché a monopolisé les débats au Commodities Global Summit (organisé par le « Financial Times »), le rendez-vous annuel incontournable des spécialistes du secteur… lire

Éoliennes : le Sénat donne un droit de veto aux maires, « un cadeau empoisonné » rétorque Pompili, La Tribune, 19/06/2021

Le Sénat offre également la possibilité d’un référendum local pour l’implantation des parcs éoliens. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili est vent debout contre cette décision qu’elle juge dangereuse pour l’avenir de cette forme d’énergie. Il est néanmoins probable que l’amendement des sénateurs ne soit pas retenu dans le texte de loi, le dernier mot revenant aux députés… lire

Le pétrole au plus haut depuis plus de deux ans, Les Echos, 21/06/2021

Le baril de brent flirte avec les 75 dollars, porté par la reprise économique mondiale qui stimule la consommation de carburants tandis que la production reste bridée. Le pétrole peut-il remonter à 100 dollars, un niveau jamais atteint depuis 2014 ? Certains experts commencent à l’envisager, tant la hausse des cours a déjoué les attentes ces derniers mois. Porté par la vigoureuse reprise de la consommation de carburants, le baril de brent a frôlé les 75 dollars cette semaine, pour la première fois depuis avril 2019, avant de redescendre autour de 73,50 dollars vendredi. soir La hausse depuis le début de
l’année dépasse 45 %… lire

Climat : la submersion des côtes connaît une croissance exponentielle, Les Echos, 21/06/2021

La montée du niveau des mers et la multiplication des tempêtes font déborder de plus en plus souvent les océans. En seulement vingt-trois ans, la durée horaire annuelle des épisodes de submersion marine qui frappent les côtes du globe s’est globalement accrue de 50 %. C’est la sombre constatation établie par un pool international de chercheurs dont ceux, pour la France, de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et du Centre national d’études spatiales (CNES), dans une étude mise en ligne vendredi matin sur le site de la revue « Nature Communications » et menée sur la période 1993-2015. Plus inquiétant encore, à la fin de ce siècle, la durée de ces débordements épisodiques pourrait être 50 fois plus élevée qu’aujourd’hui… lire

La transition agricole sera écologique et sociale ou ne sera pas / José Tissier, responsable adjoint de la division Agriculture, développement Rural & Biodiversité à l’AFD, Les Echos, 21/06/2021

Le 15 avril dernier, le député LREM Grégory Besson-Moreau a déposé une proposition de loi visant « à protéger la rémunération des agriculteurs ». La question n’est pas nouvelle, mais la prise de conscience de ce décalage entre la faiblesse des revenus des agriculteurs et l’importance cruciale de leur métier pour notre pays n’a jamais été aussi forte depuis la crise sanitaire… lire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search