Revue de presse – 25/08/2021

« C’est la fin de la mondialisation telle que nous la connaissions » / Laurence Boone, chef économiste de l’OCDE, Les Echos, 25/08/2021

L’Europe est désormais largement vaccinée. Cela signifie-t-il que la crise est derrière nous ? En partie. La situation sanitaire reste mouvante et nous ne maîtrisons pas totalement la sortie de crise. La croissance repart fort là où les économies rouvrent. Mais les pays se coordonnent trop peu sur la manière dont les personnes peuvent franchir leurs frontières. Les entraves à la mobilité internationale persistent et pénalisent les transports et certaines chaînes de productions, créant des pénuries pour certains composants. Tant que le monde entier ne sera pas vacciné, il y aura des perturbations et donc des incertitudes sur le rythme de la reprise… lire

L’eau, talon d’Achille des métaux essentiels à la transition énergétique, Les Echos, 25/08/2021

L’extraction des matériaux nécessaires pour décarboner les économies va entraîner une explosion des besoins en eau, alors que les mines sont situées dans des zones en fort stress hydrique. La désalinisation d’eau de mer, très énergivore, nécessite de lourds investissements… lire

Le changement climatique en cause dans les inondations en Allemagne et en Belgique, La Tribune, 25/08/2021

Les pluies diluviennes à l’origine d’inondations désastreuses comme celles qui ont frappé l’Europe occidentale en juillet dernier ont plus de risque de se produire à cause du dérèglement climatique, et de manière plus intense, affirme une étude de la World Weather Attribution publiée ce mardi. Une situation qui risque d’empirer au fur et à mesure que le réchauffement du climat s’amplifie, alertent les chercheurs… lire

Le protocole de Montréal a limité le réchauffement climatique, Le Monde, 25/08/2021

Cet accord, qui bannit depuis 1987 les gaz détruisant la couche d’ozone, aurait permis d’éviter une hausse de la température de 2,5 °C . Dans les années 1970, les scientifiques sonnent l’alarme : la couche d’ozone se dégrade. Cette barrière protectrice qui filtre les rayons ultraviolets (UV) provenant du soleil disparaît progressivement au-dessus de l’Antarctique. Quelques années plus tard, en 1987, vingt-quatre pays et la Communauté économique européenne prennent acte de cette alerte et signent un accord historique visant à protéger cette enveloppe gazeuse. Ce traité, appelé le protocole de Montréal, interdit les substances détruisant la couche d’ozone, comme les chlorofluorocarbures (CFC), utilisés dans l’industrie du froid. Quarante ans plus tard, l’ensemble des pays de la planète a ratifié cet accord… lire


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Céline Rival (31 août 2021). Revue de presse – 25/08/2021. Veille énergie climat. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/odm9


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search