Revue de presse – 26/10/2021

Entre nucléaire et renouvelables… six scénarios pour 2050, Le Monde, 26/10/2021

Le gestionnaire national du Réseau de transport d’électricité a publié une vaste étude visant à définir l’avenir du système électrique français. C’est peu dire que ces travaux étaient attendus, et qu’ils seront commentés. Le gestionnaire national du Réseau de transport d’électricité (RTE) publie, lundi 25 octobre, les principaux enseignements d’une vaste étude visant à définir l’avenir du système électrique français. Lancé en 2019 à la demande du gouvernement, cet exercice prospectif intitulé « Futurs énergétiques 2050 » dresse six scénarios censés permettre d’atteindre la neutralité carbone d’ici trente ans, et donc de lutter contre le dérèglement climatique… lire

Trois questions sur le grand défi énergétique de l’Hexagone, Les Echos, 26/10/2021

Face au mur climatique, l’Hexagone doit électriser son appareil énergétique. Un chantier considérable. La route est droite, mais la pente est forte. Pour minimiser le réchauffement climatique et répondre à l’objectif de neutralité carbone en 2050, la France doit accomplir une véritable révolution énergétique et passer au tout-électrique. Un choix complexe, pour un pays qui ne se posait plus trop de questions sur son énergie depuis les Trente Glorieuses et le programme nucléaire… lire

RTE électrise le mix énergétique du futur, L’Humanité, 26/10/2021

Le gestionnaire du Réseau de transport d’électricité (RTE) a remis son scénario « Futurs énergétiques 2050 ». S’il ne tranche pas entre nucléaire et énergies renouvelables, il mise sur une forte augmentation de la production électrique… lire

Relance du nucléaire ou 100% renouvelables : les 6 scénarios pour la production électrique française en 2050, La Tribune, 26/10/2021

Le gestionnaire du réseau RTE a livré ce lundi son rapport portant sur l’avenir électrique de la France d’ici 2050. Le dilemme qu’il dessine opposera sans doute les partisans d’une énergie à plus faible coût – les scénarios avec une part majoritaire de nucléaire sont les moins coûteux en dépit de la construction de nouveaux EPR – à ceux d’une production électrique française 100% renouvelable, mais qui nécessitera des investissements plus massifs. Quoi qu’il en soit, le consommateur devra faire face à une augmentation de sa facture de l’ordre de 15%… lire

La France aura besoin du nucléaire et des renouvelables, La Croix, 26/10/2021

Selon RTE, gestionnaire du réseau de transport d’électricité haute tension, la France devra s’appuyer sur l’énergie nucléaire pour respecter ses objectifs climatiques.En revanche, quel que soit le scénario retenu, la part de l’atome dans la production d’électricité va nettement baisser… lire

Les petits réacteurs nucléaires sont un atout pour la France / Patrick Criqui, directeur de recherche émérite, CNRS, Université Grenoble Alpes, Le Monde, 26/10/2021

L’annonce par Emmanuel Macron de nouveaux choix sur le nucléaire, dans le cadre du plan France 2030, est à la fois une rupture et un pari qui apportera un degré de liberté supplémentaire pour réagir aux aléas de la transition écologique, observe l’économiste… lire

La France devra combiner nucléaire et renouvelables, Les Echos, 26/10/2021

Comment atteindre la neutralité carbone sans mettre en danger l’approvisionnement en électricité du pays ? Le gestionnaire du réseau national publie une vaste étude prospective… lire

La Chine promet de verdir les grands projets des « nouvelles routes de la soie », Le Monde, 26/10/2021

Avant la COP26, Pékin affiche son soutien aux énergies bas carbone. A l’approche de la conférence sur le climat, la COP26, qui se tiendra à Glasgow, en Ecosse, à partir du 31 octobre, la Chine insiste sur le « tournant vert » qu’elle entend donner aux « nouvelles routes de la soie », le programme géant d’investissements qu’elle cofinance à travers le monde. Signe le plus spectaculaire de cette évolution : l’annonce faite par le président Xi Jinping, le 23 septembre, que Pékin allait cesser de financer la construction de nouvelles centrales au charbon à l’étranger… lire

Le vrai choix à faire pour sauver la planète, Les Echos, 26/10/2021

La préservation des équilibres climatiques est une priorité parmi d’autres. Si elle devenait une priorité absolue, nombre de choix deviendraient évidents : nucléaire, sobriété, viande… lire

Climat : à une semaine de la COP26, la position de la Chine et des États-Unis reste illisible, La Tribune, 26/10/2021

La COP26 démarre dans une semaine et, Chine Nouvelle, l’agence officielle du gouvernement chinois, a publié un plan qui reformule et précise la volonté présidentielle de Xi Jinping d’atteindre la neutralité carbone en 2060, soit dix ans après l’Union européenne… lire

La « sobriété numérique » du futur réseau fait débat, Le Monde, 26/10/2021

Une première étude sur le sujet publiée courant 2022 pourrait départager défenseurs de l’environnement et industriels. Plus de données, plus d’objets connectés, plus vite, partout… Pour certains défenseurs de l’environnement, la 5G est fondamentalement opposée à la « sobriété numérique » qui s’impose pour juguler l’explosion de la consommation d’équipements informatiques et de services en ligne. Les industriels défendent, au contraire, une technologie « verte » qui pourrait, selon eux, accompagner la transition environnementale. Qui croire ?… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2021, 26 octobre). Revue de presse – 26/10/2021. Veille énergie climat. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odn2

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search