Revue de presse – 28/10/2021

COP 26 On prend la température, Libération, 28/10/2021

La conférence sur le climat démarre dimanche à Glasgow, en Ecosse. Alors que le monde est très loin d’être sur la bonne trajectoire pour respecter les objectifs de l’accord de Paris de 2015, «Libé» fait le point sur les trois enjeux clés de cet événement… lire

Fonds d’investissement: moins de 1% sont en phase avec les objectifs de l’Accord de Paris, La Tribune, 28/10/2021

Seuls 158 fonds d’investissement sur 16.500 analysés ont un portefeuille qui répond aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat visant à limiter l’augmentation de la température mondiale, selon une étude publiée mercredi par le Carbon Disclosure Project (CDP). Un avertissement supplémentaire, à quelques jours de l’ouverture de la COP26… lire

Energie : les Européens de plus en plus divisés, Le Monde, 28/10/2021

Les pays s’opposent sur les remèdes à une crise qui relance le débat concernant la relation avec la Russie. Face à la flambée des prix de l’énergie et à la question des dispositions à prendre afin d’en alléger la facture et de ne pas compromettre la reprise économique après la crise du Covid-19, les Vingt-Sept apparaissent de plus en plus divisés. A court terme, ils savent tous que l’Europe ne peut rien et que seules des actions au niveau national sont envisageables. D’ailleurs, dix-neuf d’entre eux, dont la France, les Pays-Bas, l’Espagne ou l’Italie, ont déjà décidé de baisses de taxes et subventions diverses… lire

« Cessons de culpabiliser l’Europe pour sa part dans la pollution, qui est minime ! » / Christian Saint Etienne, économiste, professeur chaire d’économie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers, Le Figaro, 28/10/2021

Quel que soit le scénario envisagé pour le climat, la part des émissions des pays européens, et en particulier de la France, sera bien moindre à l’horizon 2030 que celle des pays du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Asie, démontre l’économiste. Pourtant, ce sont ces nations qui sont le plus pointées du doigt, déplore-t-il. Le réchauffement climatique est avéré et ses conséquences sont significatives. Partant de ce constat, une certaine propagande écologiste instille trois idées clés… lire

Climat : des engagements très insuffisants, Le Monde, 28/10/2021

Les promesses des Etats ne sont pas à la hauteur de l’accord de Paris et ne sont pas respectées, alerte l’ONU. Alors que les catastrophes climatiques se déchaînent dans toutes les régions du monde, les Etats sont tenus de se mettre en ordre de bataille pour lutter contre cette « menace existentielle » , selon les mots du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. On en est encore loin. Non seulement les engagements des pays pris pour 2030 mènent la planète vers un réchauffement climatique de 2,7 °C à la fin du siècle, mais, de surcroît, ils ne sont pour l’instant pas respectés. Les objectifs de neutralité carbone au milieu du siècle constituent un « espoir » , mais restent « vagues, souvent incomplets et non alignés avec la plupart des plans à court terme » , prévient le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), dans son bilan annuel de l’action climatique, mardi 26 octobre… lire

Éoliennes en Méditerranée : “L’un des points saillants du débat public, ce sont les pêcheurs d’accord avec des ONG environnementales” / Etienne Ballan, président de la commission particulière du débat public EOS, La Tribune, 28/10/2021

Le débat public “Éoliennes flottantes en Méditerranée” (EOS), démarré en juillet 2021, sera clos le 31 octobre. Un forum de synthèse aura lieu à Montpellier le 28 octobre. Quelques points saillants du débat public sont déjà identifiés : l’impact sur la biodiversité insuffisamment documenté, un agenda illogique consistant à prendre des décisions avant d’avoir les retours d’expérience des fermes-pilotes (encore en construction), ou des pêcheurs et des associations environnementales pour une fois d’accord… lire

Climat : les dix au commandement, Libération, 28/10/2021

Entre ceux qui réclament qu’on agisse pour le climat, comme Greta Thunberg ou António Guterres, et ceux qui fuient le rendez-vous, comme Xi Jinping ou Vladimir Poutine, tour d’horizon des acteurs qui peuvent changer la donne… lire

Voiture électrique : un grand saut dans l’inconnu, Les Echos, 28/10/2021

Imposé par l’urgence climatique et sa réponse politique, le virage vers la voiture électrique est engagé. Il engendre une révolution aussi importante que celle du moteur à explosion au début du siècle, à mener en quelques années. Mais ses conséquences sont loin d’avoir toutes été mesurées… lire

Pour une « métrique » mondiale des émissions de carbone, Les Echos, 28/10/2021

Notre budget carbone pour limiter le réchauffement climatique à moins de 2 °C sera épuisé dans vingt-cinq ans si nous continuons sur le même rythme. Si nous voulons limiter le réchauffement à 1,5 °C, il sera épuisé dans huit ans. Autant dire demain. La COP26 de Glasgow ne se tiendra pas sous les meilleurs auspices. La hausse de la demande et la montée des prix de l’énergie due en partie au rebond économique mondial post pandémique mettent déjà un certain nombre de pays sous tension. Une pénurie en électricité a conduit la Chine à augmenter sa production en utilisant des centrales à charbon… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2021, 28 octobre). Revue de presse – 28/10/2021. Veille énergie climat. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odn4

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search