Revue de presse – 28/03/2022

La filière nucléaire divise les candidats, Le Monde, 26/03/2022

Du « tout-renouvelable » à la mise à l’arrêt de la filière éolienne, la question de l’avenir du système électrique occupe une place importante dans les débats. Cette fois encore, l’enjeu majeur des crises climatiques et de la biodiversité aura été réduit à la portion congrue dans la campagne présidentielle, au grand regret d’associations, de scientifiques, mais aussi d’une part croissante des citoyens. A une exception près : le sujet de l’énergie occupe depuis des mois une place importante dans les débats et figure en bonne place dans les programmes. Les discussions sur l’avenir de la politique énergétique se sont structurées autour du nucléaire, qui fournit encore aujourd’hui près de 70 % de l’électricité du pays… lire

L’heure de la mobilisation générale pour éviter le black-out, Les Echos, 28/03/2022

Face aux risques d’approvisionnement en énergie cet hiver, le président du régulateur de l’énergie Jean-François Carenco appelle à prendre les devants et à économiser dès à présent le gaz comme l’électricité… lire

La guerre en Ukraine, une menace pour la transition énergétique, Le Monde, 26/03/2022

Pour se défaire des combustibles russes et répondre à l’envolée des prix de l’énergie, les productions de charbon, de pétrole et de gaz pourraient être relancées. Nous marchons les yeux fermés vers la catastrophe climatique » et la guerre en Ukraine renforce cette « folie » . Dans une mise en garde plus saisissante que jamais, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a résumé l’inquiétude de nombreux observateurs : le conflit ouvert par la Russie risque-t-il de porter un coup fatal à l’ambition climatique ?… lire

En Moselle, une PME veut extraire du gaz de mine, Le Monde, 26/03/2022

Les associations environnementales et de nombreux élus locaux s’opposent au projet. Il y a du gaz en France. Et en quantité non négligeable. Alors que la question de l’indépendance énergétique est propulsée au premier rang des priorités européennes par la guerre en Ukraine, une PME rappelle qu’elle attend toujours l’autorisation du gouvernement pour extraire des millions de mètres cubes de gaz des sous-sols de Moselle. Cette société, c’est La Française de l’énergie. Dans le nord de la France, elle extrait déjà des quantités importantes de gaz de mine, qui s’échappe naturellement des galeries héritées de l’exploitation minière. En 2021, elle a produit 101 millions de mètres cubes… lire

Pétrole, gaz, nucléaire : le Royaume-Uni reconsidère ses choix, Le Monde, 26/03/2022

Downing Street veut augmenter la capacité nucléaire civile et relancer l’exploitation de champs pétroliers et gaziers en mer du Nord Les réflexions vont bon train au Royaume-Uni sur un changement de politique énergétique. Alors que le gouvernement Johnson s’est engagé à en finir avec les importations de pétrole russe d’ici à fin 2022 (8 % de l’approvisionnement national), il doit aussi renforcer urgemment la sécurité énergétique du pays pour tenter de limiter la facture des Britanniques, qui va s’envoler de plus de 50 % au 1er avril… lire

« L’énergie russe n’est pas irremplaçable », Le Monde, 26/03/2022

Le vice-ministre de l’énergie ukrainien, Yaroslav Demchenkov, appelle à un boycott du gaz et du pétrole russes. Arrivée en Europe d’Ukraine, il y a une semaine, une délégation du ministère de l’énergie ukrainien a participé à la rencontre de haut niveau de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) à Paris, mercredi 23 et jeudi 24 mars. Au cours de ce séjour, le vice-ministre de l’énergie ukrainien, Yaroslav Dem chenkov, a de nouveau enjoint aux Européens de mettre un terme, le plus vite possible, à leurs importations de fossiles russes… lire

Le « prêt avance rénovation » est une révolution solidaire et financière / Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse des dépôts, auteur d’un rapport sur la rénovation thermique, Le Monde, 26/03/2022

Les plus précaires sont durement touchés par la hausse des prix de l’énergie. Ce nouveau dispositif va leur permettre de mener la rénovation thermique de leur logement en ne remboursant la banque qu’au moment de sa vente, explique le directeur général délégué de la Caisse des dépôts… lire

Les Vingt-Sept s’entendent sur des mesures pour réduire les prix du gaz, Les Echos, 28/03/2022

Les pays membres de l’UE ont donné mandat à la Commission européenne pour effectuer des achats de gaz groupés. Cette dernière est aussi chargée de réfléchir à un éventuel plafonnement des tarifs de gros du gaz… lire

L’agriculture à la botte des engrais russes, Libération, 26/03/2022

Pour son alimentation, le monde est encore très dépendant de la production de produits azotés fabriqués en Russie, premier pays exportateur. Il n’y a pas que la facture de chauffage qui risque de s’envoler à cause de la guerre en Ukraine. Celle des produits agricoles pourrait suivre la même ascension. En cause : le manque de fertilisants de synthèse nécessaires à la production d’engrais, et qui sont fabriqués à partir de gaz, dont les cours ne cessent de flamber… lire

1973-2022 : deux chocs énergétiques qui ne se ressemblent pas, Les Echos, 28/03/2022

La flambée des prix de l’énergie rappelle les années 1970. Mais depuis, les mécanismes économiques ont profondément changé. Du moins jusqu’à un certain point… Le monde va de choc en choc. Après l’épidémie en 2020-2021, l’énergie en 2022. L’entrée en guerre de la Russie, premier exportateur mondial de pétrole et de gaz l’an dernier, fait flamber les prix. Et nous ramène un demi-siècle en arrière… lire

Les États-Unis s’imposent comme fournisseur alternatif au gaz russe, Le Figaro, 26/03/2022

Joe Biden s’engage à augmenter fortement les livraisons par bateau à l’Union européenne avant la fin de l’année. La guerre en Ukraine a propulsé les Européens vers un revirement de leur politique énergétique. Ils veulent désormais s’affranchir complètement du gaz russe d’ici à 2027. Et faire de 2022 un tournant en réduisant les importations de deux tiers d’ici à la fin de l’année. Pour cela, il faut une alternative. Et sur ce point, les États-Unis viennent de s’imposer comme partenaire principal. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et Joe Biden ont annoncé vendredi le lancement d’une initiative conjointe, prévoyant notamment la livraison de 15 milliards de mètres cubes (Mds m3) additionnels de gaz naturel liquéfié (GNL) d’ici à la fin de l’année. Soit l’équivalent d’un dixième des importations européennes de gaz russe en 2021… lire

La France va se doter d’un nouveau terminal d’importation de gaz liquéfié, Les Echos, 28/03/2022

Les pouvoirs publics ont demandé à TotalEnergies d’installer un terminal flottant de stockage et de regazéification dans le port du Havre. Raccordé au réseau de gazoducs d’Engie, il permettrait d’augmenter les capacités d’importation de GNL de la France pour réduire sa dépendance envers la Russie… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2022, 28 mars). Revue de presse – 28/03/2022. Veille énergie climat. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odpu

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search