Revue de presse – 1/07/2022

Les énergies renouvelables sont les garantes de la paix au XXIe siècle / Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, Le Monde, 1/07/2022

La seule solution pour assurer la sécurité de tous passe par l’abandon des combustibles fossiles et par l’accélération de la transition énergétique, alerte le secrétaire général de l’ONU. Néron [37 apr. J.-C.-68 apr. J.-C.] est tristement célèbre pour avoir joué du violon pendant que Rome brûlait. Aujourd’hui, certains dirigeants font pire. Ils mettent littéralement de l’huile sur le feu. Alors que les répercussions de l’invasion de l’Ukraine par la Russie se ressentent dans le monde entier, la réponse de certaines nations à la crise énergétique croissante a été de doubler la mise sur les combustibles fossiles – en injectant des milliards de dollars supplémentaires dans le charbon, le pétrole et le gaz, les matières mêmes qui sont à l’origine de l’aggravation de l’urgence climatique… lire

L’appel au «sursaut» du Haut Conseil pour le climat, Le Monde, 1/07/2022

La diminution des émissions de gaz à effet de serre est insuffisante en France, selon l’instance indépendante. Il y a du mieux, mais le compte n’y est toujours pas. Dans son quatrième rapport annuel, publié mercredi 29 juin, le Haut Conseil pour le climat (HCC) estime que la réponse de la France au dérèglement climatique «progresse mais reste insuffisante», de sorte que des «risques majeurs persistent de ne pas atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre» . Compte tenu de cette menace et du renforcement des objectifs européens, l’instance indépendante, mise sur pied par Emmanuel Macron en 2018, appelle à un «sursaut» de l’action climatique dans le pays… lire

Crise de l’énergie : la France relance la « chasse au gaspi », Les Echos, 1/07/2022

Moins 10 % en deux ans. L’objectif fixé de réduction de la consommation d’énergie par le gouvernement suppose une accélération des économies de gaz et d’électricité par rapport à la trajectoire actuelle, qui n’est que de -0,3 % par an. Des mesures sont annoncées pour septembre dans les entreprises et les administrations… lire

Émissions de CO2 : ce qui gaze, ce qui coince, L’Humanité, 1/07/2022

L’action climatique de la France est « insuffisante », juge le Haut Conseil pour le climat. Induite par la crise sanitaire, la baisse des émissions de 2020 ne se pérennise pas. Le rapport annuel du Haut Conseil pour le climat (HCC) est tombé : la France bataille mollement contre le réchauffement. Ses résultats en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre sont tout juste au niveau des objectifs qu’elle s’est elle-même fixés, et loin des ambitions de l’Union européenne. Dans son dernier plan climat, baptisé « Fit for 55 » (ajustement à l’objectif 55), celle-ci vise une baisse de 55 % de ses émissions en 2030. La France, elle, n’envisage de les réduire que de 40 %. Son bilan, en outre, ne doit qu’à la pandémie d’être moyen. Passé cette période de décroissance contrainte, tout est reparti de plus belle… lire

Climat : la France est toujours face aux « risques majeurs » de manquer ses objectifs, La Tribune, 1/07/2022

Afin que l’Hexagone honore ses ambitions de baisse des émissions de CO2, le Haut conseil pour le climat, qui fait référence pour évaluer l’action du gouvernement en la matière, appelle l’exécutif à un « sursaut » dans son rapport annuel. Pour montrer qu’il en a pris acte, Matignon a annoncé dans la foulée que le pays visait désormais une baisse des émissions de 50% d’ici à 2030, contre 40% auparavant. Le point sur les secteurs français les plus émetteurs… lire

Les nouvelles chaudières au fioul sont désormais interdites en France, Les Echos, 1/07/2022

L’interdiction d’installer de nouvelles chaudières au fioul entre en vigueur le 1er juillet. Les chaudières déjà installées pourront toujours être entretenues et réparées. Une page se tourne pour les foyers français. A partir de ce vendredi, il est interdit d’installer une nouvelle chaudière au fioul dans une maison ou un appartement. Cette mesure, destinée à réduire les émissions de gaz à effet de serre, avait été annoncée par le gouvernement d’Edouard Philippe en 2019… lire

Il y a urgence à sortir du traité sur la charte de l’énergie / Santiago Lefebvre, fondateur du sommet environnemental ChangeNOW et Yamina Saheb, experte internationale des politiques d’atténuation du changement climatique, OpenExp, Le Monde, 1/07/2022

La France, comme l’Union européenne, doit s’affranchir de ce texte favorable aux géants de l’énergie, dont les règles datent d’une époque révolue où la reconstruction de la planète primait sur sa préservation, estiment les deux experts du climat. Imaginez un monde où les grandes marques de cigarettes recevraient des milliards d’euros de dédommagement de l’Etat – et donc des contribuables –, au motif que celui-ci a décidé d’interdire la cigarette dans les lieux publics. Difficile à accepter ? Et pourtant, appliquée aux énergies, et notamment aux fossiles, cette règle existe bel et bien… lire

« Etant donné l’impact environnemental, il faut réduire le trafic » / Sarah Fayolle, chargée de campagne Transports, Greenpeace France, Libération, 1/07/2022

Alors que l’activité des compagnies retrouve un niveau similaire à la période pré-Covid, il est urgent de réguler le secteur pour limiter les conséquences sur le climat, préconise Sarah Fayolle chargée de campagne Transports à Greenpeace France, Sarah Fayolle estime qu’il existe des leviers pour réguler et réduire le trafic aérien sans pénaliser les salariés du secteur les ménages modestes… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2022, 1 juillet). Revue de presse – 1/07/2022. Veille énergie climat. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odrl

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search