Revue de presse du 24/08/2022

Des mesures à venir sur la sobriété et les énergies renouvelables, Le Monde, 24/08/2022

Le Green Deal européen impose «une accélération sans précédent» de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Lors de son discours de politique générale, le 6 juillet, la première ministre, Elisabeth Borne, avait promis des « réponses radicales à l’urgence climatique ». Après un été marqué par des catastrophes climatiques en cascade (canicule, sécheresse, incendies, orages violents…), une «vaste concertation» doit être lancée en septembre pour déboucher sur une nouvelle loi d’orientation énergie-climat. Mais la marche est haute. Dans son rapport annuel, publié fin juin, le Haut Conseil pour le climat (HCC) appelait le gouvernement à un «sursaut» pour tenir ses engagements climatiques… lire

L’exécutif tente de répondre aux critiques en « inaction climatique », Le Monde, 24/08/2022

Le pays n’a pas atteint les objectifs en matière d’énergies renouvelables. Emmanuel Macron a bâti une partie de sa réélection, le 24 avril, sur la promesse d’ériger la France en « grande nation écologique», qui serait «la première à sortir du gaz, du pétrole et du charbon ». « La politique que je mènerai dans les cinq ans à venir sera écologique ou ne sera pas» , projetait le chef de l’Etat lors d’un discours à Marseille, à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle, dans le but affiché d’attirer à lui l’électorat de gauche. Un engagement qui peine à se traduire en actes, quatre mois plus tard… lire

Un procédé révolutionnaire de transformation en poudre pour le stockage de l’hydrogène, Les Echos, 24/08/2022

Des chercheurs de l’université australienne de Deakin ont mis au point une méthode pour transformer l’hydrogène, ainsi que d’autres gaz, en poudre. Cette découverte pourrait bien être révolutionnaire pour la conservation et le transport simple et sécurisé de l’hydrogène, l’un des principaux obstacles à l’adoption plus large de cette énergie. Publié début juillet dans la revue scientifique « Materials Today », un article de chercheurs de l’université australienne de Deakin détaille la découverte d’un procédé nouveau pour stocker différents types de gaz, dont l’hydrogène, sous la forme d’une simple poudre… lire

Pourquoi les villes françaises s’emballent pour le bus à hydrogène, Les Echos, 24/08/2022

Malgré leur prix unitaire élevé, une trentaine de bus à hydrogène roulent déjà dans l’Hexagone, mais le parc devrait passer à quelque 880 véhicules avant la fin de la décennie. 52 agglomérations ont des projets en ce sens. Présentés comme l’alternative au diesel, les bus 100 % électriques ou au biogaz commencent déjà à trouver un nouveau concurrent « vert » sur leur route : les autobus motorisés à l’hydrogène. Malgré leur coût élevé par rapport aux autres modes de traction, ces modèles n’émettant ni gaz à effet de serre, ni bruit, ni particules, séduisent de plus en plus les agglomérations françaises. Au point que l’Hexagone devrait s’imposer en peu de temps comme le principal marché européen pour ce segment de niche… lire

Gaz naturel : l’Allemagne pourra difficilement compter sur les livraisons du Canada, La Tribune, 24/08/2022

Le pays, qui fait face à une baisse drastique des livraisons de gaz russe, dont il reste largement dépendant, cherche à diversifier ses approvisionnements, en se tournant notamment vers le Canada, gros producteur d’hydrocarbures. Mais le premier ministre Canadien a jugé qu’il n’était pas « rentable » d’exporter directement du gaz naturel liquéfié (GNL) vers l’Europe… lire

Moteur à combustion ou électrique ? La guerre de cent ans de l’automobile, Le Figaro, 24/08/2022

La voiture électrique existe depuis les débuts de l’automobile. Ses défauts l’ont toujours pénalisée face au moteur à explosion. Un nouveau critère, les émissions de CO2, lui offre sa revanche au XXIe siècle. Des hennissements, le claquement des sabots sur le pavé, mais surtout du crottin par quintaux et, parfois, des cadavres de chevaux abandonnés plusieurs jours sur le bord de la chaussée. Il faut avoir en tête – et dans les narines – ce à quoi ressemblaient les grandes artères des villes à la fin du XIXe siècle avec leurs embouteillages de carrioles, charrettes et omnibus, pour comprendre l’enthousiasme des contemporains quand ils découvrent les premières automobiles… lire

Crise de l’énergie : pourquoi le prix du gaz flambe de nouveau et pourquoi cela inquiète tant, La Tribune, 24/08/2022

Le cours du gaz en Europe a atteint, lundi 22 août, 295 euros le mégawattheure. Un niveau plus de six fois supérieur aux prix observés il y a un an. Cette flambée du prix du gaz, qui pourrait encore s’accentuer dans les semaines et mois à venir, entraîne mécaniquement une envolée des prix de l’électricité sur les marchés de gros et fait craindre une récession. Explications… lire

La grande arnaque des fournisseurs privés, L’Humanité, 24/08/2022

Jouant de la hausse des prix, les concurrents d’EDF font exploser les factures, tout en profitant d’une énergie produite par cette dernière, vendue à prix bradé. Il a d’abord cru à une mauvaise blague. Début août, lorsque Karim reçoit un SMS d’Ohm Énergie, le fournisseur chez qui il a souscrit un mois plus tôt un abonnement couplé gaz et électricité, il l’a lu et relu pour être sûr de l’avoir bien compris. « Suite à l’augmentation des prix de l’électricité et de votre grille de prix en vigueur le 1er septembre 2022, nous sommes contraints d’augmenter vos mensualités… lire

Prix du gaz et de l’électricité : le dilemme de Bercy pour le bouclier tarifaire, Les Echos, 24/08/2022

Alors que le prix du gaz bat de nouveaux records, le gouvernement se prépare à gérer la suite à donner au bouclier tarifaire. Une hausse des prix du gaz et de l’électricité est prévue l’an prochain, mais Bercy veut en limiter les effets. Attention, dossier sensible. Alors qu’il se vante depuis des mois d’avoir pris des mesures coûteuses pour protéger les Français de l’inflation, le gouvernement doit accélérer en cette rentrée sa réflexion sur la suite à donner à la plus emblématique d’entre elles, le bouclier tarifaire sur le prix du gaz et de l’électricité. Avec le souci affirmé dans la majorité d’une sortie progressive de ce dispositif, tout en faisant en sorte que les hausses de prix restent raisonnables… lire

Énergie : l’exécutif veut mieux répartir les hausses, Le Figaro, 24/08/2022

Les ménages devront davantage supporter la flambée des prix en 2023. À quelques semaines de la présentation du projet de budget pour 2023, les calculatrices chauffent à Bercy. Et pour cause ! Avec la hausse des prix du gaz et de l’électricité qui devrait se poursuivre l’an prochain, le gouvernement se retrouve face à un véritable casse-tête. « En fonction de la hausse des prix, il y aura plus ou moins d’aides, avec l’idée de les centrer sur les plus modestes » , insiste-t-on au sein gouvernement… lire

Le plus grand parc éolien offshore d’Ecosse commence à produire de l’électricité, La Tribune, 24/08/2022

La première éolienne du projet Seagreen, en Ecosse, a été mise en service ce mardi matin permettant ainsi au parc de commencer à produire de l’électricité. Une première victoire pour SSE Renewables mais aussi pour TotalEnergies, deux partenaires de ce projet qui doit permettre d’alimenter l’équivalent de 1,6 million de foyers grâce à une capacité totale de 1.075 mégawatts (MW). L’ensemble du parc éolien devrait être en fonction au cours du premier semestre 2023… lire

La France encore très loin du compte en matière de rénovation énergétique, Les Echos, 24/08/2022

Malgré le succès de MaPrimeRénov’, la décarbonation du parc immobilier français n’avance qu’à petit pas. L’écrasante majorité des chantiers ne consiste qu’en de petits travaux, les entreprises certifiées manquent et les investissements sont insuffisants… lire

Pétrole : l’Opep+ prête à réduire son offre pour éviter une chute des cours du baril, La Tribune, 24/08/2022

Le ministre de l’énergie de l’Arabie saoudite s’inquiète du risque d’une chute des prix de l’or noir considérant que le marché est suffisamment approvisionné alors qu’un ralentissement de l’économie mondiale va peser sur la demande. Réduire l’offre de pétrole, voici qui paraît paradoxal en pleine crise énergétique, alors même qu’il y a quelques semaines, le président Joe Biden s’était rendu en Arabie saoudite pour réclamer une augmentation de la production. C’est pourtant ce qu’envisage de faire l’Opep+ (partenariat qui réunit les pays exportateurs de pétrole, menés par l’Arabie saoudite et la Russie)… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2022, 24 août). Revue de presse du 24/08/2022. Veille énergie climat. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odrz

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search