Revue de presse – 19/09/2022

Les États-Unis veulent maintenant développer les éoliennes en mer flottantes, La Tribune, 17/09/2022

Afin d’augmenter la production d’énergies propres dans le pays, l’administration Biden, qui s’est déjà engagée à donner un nouvel élan aux éoliennes en mer, veut désormais aussi mettre l’accent sur les éoliennes flottantes. En Europe, les pays qui cherchent des alternatives au gaz russe, multiplient aussi les projets de développement de l’éolien offshore… lire

Les eurodéputés autorisent le gaz et le charbon dans la production de l’hydrogène “vert”, La Tribune, 17/09/2022

Les eurodéputés ont adopté mercredi un amendement assouplissant les règles à respecter pour qu’une molécule d’hydrogène soit considérée comme durable. Celle-ci pourra ainsi provenir d’électricité issue du gaz ou du charbon, à condition qu’une quantité d’énergie renouvelable ait été produite quelque part en Europe dans les trois derniers mois. Mais un tel mécanisme risque finalement d’accentuer la demande d’hydrocarbures et d’aggraver un peu plus la crise énergétique… lire

Et si les agriculteurs devenaient producteurs d’énergie? Le pari du groupe TSE, La Tribune, 17/09/2022

Et si les agriculteurs généraient un revenu complémentaire grâce à l’énergie solaire et à un système d’ombrières mobiles, tout en labourant leurs récoltes ? L’expert en photovoltaïque TSE a investi 15 millions d’euros pour financer un projet pionnier, à Amance (Haute-Saône). Les premiers résultats agronomiques sont déjà positifs… lire

« Je veux faire d’Air liquide le champion des solutions climat » / interview de François Jackow, nouveau directeur général du groupe, Le Figaro, 19/09/2022

Vous avez pris la direction générale d’Air liquide dans un contexte marqué par la flambée de l’énergie et de crise climatique. Cela a-t-il changé votre vision stratégique pour le groupe ?… lire

L’Amérique, colosse fragile du gaz liquide, Le Monde, 17/09/2022

Les Etats-Unis profitent de la fièvre du GNL. Mais les infrastructures peinent à suivre et l’envolée des prix de l’énergie inquiète. Ce sont les charmes du marché du gaz, plus régional que mondial: au Texas, à la confluence des gazoducs américains, le gaz naturel vaut environ 8,50 dollars (8,50 euros) le million de British Thermal Unit (BTU, l’unité de mesure de l’énergie contenue dans le gaz)… lire

Bataille mondiale pour le GNL, Le Monde, 17/09/2022

Le gaz naturel liquéfié peut remplacer les livraisons russes. Stratégique, la ressource est très convoitée. Depuis les débuts du conflit en Ukraine, le 24 février, ils se font plus visibles aux abords des côtes européennes. En chemin vers l’Asie, ces méthaniers, navires-usines, aux larges cuves réfrigérées, servant à transporter le gaz sur de longues distances, sont désormais souvent « reroutés » de l’Asie vers un Vieux Continent assoiffé de gaz, après que Moscou a cessé ses livraisons… lire

Avec le GNL, le Sénégal rêve de peser sur le marché mondial du gaz, Le Monde, 17/09/2022

Le potentiel des réserves gazières du pays et la construction de terminaux attirent les Européens, notamment les Allemands et les Polonais. Le gaz sénégalais attise les convoitises. Les champs partagés avec la Mauritanie, au large des côtes, devraient produire 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an à partir de 2023, puis 10 millions de tonnes en 2030, comme l’a répété le président sénégalais, Macky Sall, lors d’un sommet sur les hydrocarbures, organisé à Dakar les 1er et 2 septembre. Des perspectives qui n’ont pas échappé aux Européens… lire

En Afrique du Sud, les coupures d’électricité plombent l’économie, Le Figaro, 19/09/2022

La compagnie Eskom, surendettée, impose des délestages quasi quotidiens. Josie n’a pas supprimé l’appli d’Eskom sur son smartphone. Mais la Sud-Africaine se réjouit de ne plus scruter chaque jour le planning des coupures d’électricité de la compagnie nationale. Josie a équipé sa maison, installée à 300 km à l’est du Cap, de douze panneaux photovoltaïques qui couvrent ses besoins et ceux de son « coffee shop »…

Les prix du brut de nouveau secoués par les tensions internationales, Les Echos, 19/09/2022

L’imminence d’une date butoir sur le nucléaire iranien et l’entrée en vigueur de l’embargo de l’Europe sur le pétrole russe perturbent les cours du brut. Les marchés continuent d’hésiter sur le front du pétrole. A la baisse toute la semaine, le prix du baril de brent est remonté vendredi jusqu’à 92 dollars, alors qu’il était descendu un temps sous la barre des 85 dollars. Ces derniers jours, les cours avaient retrouvé leur niveau d’avant la guerre en Ukraine, sur fond de craintes de récession et de remontée des taux d’intérêt… lire

Pétrole : pour sécuriser ses approvisionnements, Berlin prend le contrôle des filiales allemandes du géant russe Rosneft, La Tribune, 17/09/2022

Berlin a décidé ce vendredi de placer sous tutelle les activités allemandes du géant pétrolier russe Rosneft, qui gère de nombreuses raffineries en Allemagne, afin de « sécuriser » l’approvisionnement énergétique national. Jeudi, le géant du gaz allemand Uniper a indiqué que le gouvernement allemand, actionnaire à hauteur de 30% depuis un premier plan d’aide en juillet, envisageait de le nationaliser pour assurer sa survie… lire

Bouclier énergie : les entreprises réclament à la France d’aller plus loin que Bruxelles, Les Echos, 19/09/2022

Le Medef demande de répliquer en France de toute urgence le mécanisme de prix plafond du gaz adopté par l’Espagne pour faire baisser le prix de l’électricité. Porté par la France à Bruxelles, le sujet est loin de faire consensus au sein de l’Union européenne… lire

La note énergétique de la SNCF s’envole, Les Echos, 19/09/2022

Si le transporteur national répercutait intégralement la flambée de sa facture d’électricité l’an prochain, les billets TGV seraient majorés d’un coup de 10 %. La direction de l’entreprise se refuse à aller aussi loin. La SNCF n’a pas encore déterminé le montant ni les modalités exactes, mais une hausse du prix des billets de train est inéluctable pour l’an prochain… lire

Bras de fer autour des volumes d’électricité nucléaire à prix cassé pour 2023, Les Echos, 19/09/2022

Imposée à EDF début 2022 pour contrer la flambée des prix, la hausse des volumes d’Arenh risque de ne pas être reconduite en 2023. S’il est une mesure qui est ardemment demandée au gouvernement pour faire baisser les prix de l’électricité en France, tant par les entreprises que par le régulateur de l’énergie, c’est la hausse des quotas d’électricité nucléaire vendus à prix cassé par EDF dans le cadre du mécanisme de régulation Arenh pour l’année 2023… lire

La précarité énergétique reste une notion floue / Adèle Sébert, doctorante en sciences économiques, université de Lille, La Tribune, 17/09/2022

Introduite dans la loi en 2010, la précarité énergétique demeure mal comprise car difficile à évaluer, ce qui questionne la pertinence des politiques publiques qui la prennent en charge. La notion de « précarité énergétique » est présente dans le débat depuis plus d’une décennie. Ce à quoi elle renvoie est bien sûr plus ancien, mais l’expression a été popularisée en France par son inscription dans la loi en 2010… lire

Coupures électriques : les télécoms veulent éviter un scénario noir, Le Monde, 19/09/2022

Les opérateurs, qui craignent une extinction de leurs réseaux mobiles, demandent à figurer dans la liste des clients exemptés de délestage. Comment s’assurer qu’en cas de coupure électrique volontaire (délestage) les réseaux télécoms continuent de fonctionner ? Le gestionnaire du réseau d’électricité (RTE) a beau penser qu’une « mobilisation générale » permettra d’échapper aux délestages cet hiver, la question provoque des sueurs froides chez les opérateurs télécoms et jusqu’aux cabinets ministériels. Car, sans électricité, plus d’antennes relais et, donc, plus de téléphonie mobile… lire

Gaz : la France est prête à approvisionner l’Allemagne d’ici quatre semaines, selon la CRE, La Tribune, 17/09/2022

La Commission de régulation de l’énergie a annoncé jeudi être en capacité d’acheminer du gaz de France vers l’Allemagne dès la semaine du 10 octobre. De fait, l’Hexagone est face à un double objectif : sécuriser ses stocks pour être “capable de faire face” à un hiver moyen, selon GRTgaz, et dans le même temps, aider les pays voisins, notamment l’Allemagne, selon l’accord de solidarité européen… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2022, 19 septembre). Revue de presse – 19/09/2022. Veille énergie climat. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odsg

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search