Revue de presse – 03/10/2022

Vingt mille watts sous les mers / Sylvain Roche, ingénieur de recherche à la chaire Transitions énergétiques territoriales, Sciences
Po Bordeaux, Le Monde, 3/10/2022

Le chercheur dresse un parallèle entre le gigantisme des programmes énergétiques du passé (barrages, nucléaire) et les projets éoliens offshore, qui réaffirment la puissance de l’Etat. L’inauguration par Emmanuel Macron, le 22 septembre, du premier parc éolien offshore français (480 MW), situé à 12 km au large du Croisic et de La Baule, en Loire-Atlantique, marque un tournant. Pour la première fois de son histoire, la France va produire en grande quantité de l’électricité dans un environnement marin – précisons néanmoins que l’usine marémotrice de la Rance, en Ille-et-Vilaine, a été mise en service en 1966… lire

Energie : le Vieux Continent cherche encore la parade, Le Monde, 3/10/2022

L’Union européenne a acté, vendredi, des mesures d’urgence afin de limiter les prix de l’électricité pour les citoyens et les entreprises. Même si elle est loin de régler le problème de la flambée des prix, une étape importante a été franchie par les Européens, ce 30 septembre. Réunis à Bruxelles, les ministres de l’énergie des Etats membres de l’Union européenne (UE) se sont mis d’accord sur une première série de mesures d’urgence, qui vont permettre de commencer à alléger la facture d’électricité des citoyens et des entreprises… lire

Le secteur culturel adapte son fonctionnement à la crise énergétique, Le Monde, 3/10/2022

Pour faire face à la hausse du coût du gaz et de l’électricité, et contribuer aux efforts de sobriété, musées, châteaux, cinémas, théâtres et salles de concerts tentent de réduire leur consommation. Depuis vendredi 23 septembre, la tour Eiffel cesse de scintiller à 23?h?45, au lieu de 1 heure du matin. La décision, qui a valeur de symbole, entre dans le plan de sobriété énergétique annoncé par la maire de Paris, Anne Hidalgo, visant à réduire la facture de la ville de 10 % cet hiver, et qui concerne aussi de nombreux bâtiments patrimoniaux… lire

Agroalimentaire : les usines passent en économie de guerre, Les Echos, 3/10/2022

Le manque de produits agricoles, la facture énergétique et les difficultés à recruter provoquent débrayages, ralentissements de cadences, réductions de gamme dans l’industrie alimentaire. Changement d’ambiance. Après avoir tourné à fond et souvent travaillé sept jours sur sept pendant la pandémie pour remplir les rayons, les entreprises agroalimentaires sont passées à des positions de repli face à une situation totalement inédite. La facture énergétique est abyssale, la matière première manque, la main-d’œuvre est de plus en plus difficile à trouver… lire

La crise énergétique divise l’Europe, Les Echos, 3/10/2022

Le Premier ministre italien Mario Draghi et le commissaire européen Thierry Breton redoutent que le plan d’aide massif de l’Allemagne à ses entreprises ne fausse la concurrence. L’initiative allemande est mal vue par certains alors que Berlin bloque l’instauration d’un prix plafond pour le
gaz… lire

Cinq chantiers à mener, Le Monde, 3/10/2022

Les espaces verts constituent de précieux îlots de fraîcheur et de biodiversité en ville. Penser, donc, à végétaliser toiture, façade et sol de la cour, à cultiver un potager (en bacs ou pleine terre), à implanter nichoirs à oiseaux et hôtels à insectes. Côté plantations, privilégier les espèces végétales locales, laisser en prairie fleurie une part du gazon (que l’on évitera de tondre au printemps). Préférer une entreprise de jardinage écoresponsable excluant les produits phytosanitaires… lire

Les Français plébiscitent les panneaux solaires, La Croix, 3/10/2022

En moins d’un an, le nombre de projets d’autoconsommation a été multiplié par trois. Mais la France part de loin : les démarches administratives restent lourdes et la fiscalité peu incitative. C’est l’un des rares sujets consensuels dans le monde des énergies renouvelables. L’autoconsommation d’électricité grâce à des panneaux solaires n’a jamais connu un tel succès en France auprès des particuliers et, maintenant, des entreprises, tous soucieux de réduire leur facture ou d’en limiter l’envolée. À la fin juin, 871 MW étaient déjà installés (soit 6% du parc photovoltaïque), répartis sur 184 000 sites, et 207 MW étaient en cours de raccordement, selon les données d’Enedis, la filiale d’EDF chargée du réseau de distribution… lire

Résoudre les équations de l’« économie bleue » / Adeline Bas, économiste de l’environnement, Ifremer, Le Monde, 3/10/2022

L’économiste souligne la difficulté de concilier les objectifs socio-économiques et environnementaux sur les océans. L’objectif de développement durable n°14 des Nations unies invite à « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines ». Il résume l’attention aujourd’hui portée à une économie maritime soutenable. Les connaissances accumulées ces dernières décennies ont mis en évidence les effets de l’action humaine sur les écosystèmes marins… lire

Le baril de pétrole pourrait remonter vers les 100 dollars d’ici à la fin de l’année, Les Echos, 3/10/2022

L’Opep + pourrait choisir de baisser sa production au-delà des attentes. Les cours de l’or noir sont de plus en plus sous tension. Les acteurs du marché du pétrole auront tous les yeux tournés vers Vienne ce mercredi. Pour la première fois depuis mars 2020, les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, Russie en tête se retrouveront en personne autour de la table. Et, selon les confidences de plusieurs responsables de l’organisation recueillies dimanche, l’Opep + pourrait décider d’une baisse de production supérieure à 1 million de barils par jour. Si elle se confirme, cette réduction serait bien plus importante qu’estimé… lire

La demande de gaz a déjà baissé, mais reste éloignée des objectifs, Les Echos, 3/10/2022

Les acteurs du secteur ont constaté des baisses importantes de la demande de gaz ces derniers mois, notamment de la part des grands clients industriels. Mais, au total, ces baisses pourraient encore être insuffisantes et pourraient surtout sous-entendre un repli industriel. Le marché va-t-il finir par se réguler de lui-même ? Si de sérieux doutes existent sur le marché de l’électricité, celui du gaz semble en tout cas, depuis quelques jours, revenir à des niveaux un peu plus raisonnables. Juste avant les incidents qui ont touché les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 dans la mer Baltique, les prix du gaz avaient atteint un plus bas depuis deux mois… lire

Anticiper la sortie du bouclier tarifaire / Jean Pisani-Ferry, professeur d’économie, Sciences Po Paris, Le Monde, 3/10/2022

Parce qu’il a limité la hausse des prix de l’énergie et donc de l’inflation, le «bouclier tarifaire » fait l’orgueil du ministre de l’économie, Bruno Le Maire. Il faut dire que ses effets sont spectaculaires : certes en forte hausse, l’inflation en France demeure aujourd’hui sensiblement plus faible que chez nos voisins. Mesurée sur un an et sur une base harmonisée, elle a été en août de 6,6 % dans l’Hexagone contre 9,1 % dans l’ensemble de la zone euro, à peine moins en Allemagne et jusqu’à 25,2 % en Estonie… lire

La décarbonation des pays du G20 est excessivement lente, Les Echos, 3/10/2022

Les émissions de carbone des économies du G20 ont reculé de seulement 0,5 % en 2021, signale une étude de la société de conseil PWC. Après d’un mois de la COP27, c’est une nouvelle qui ne va pas dans le bon sens : la baisse des émissions de gaz à effet de serre (GES) est très insuffisante pour atteindre la neutralité carbone en 2050… lire



Citer ce billet
Céline Rival (2022, 5 octobre). Revue de presse – 03/10/2022. Veille énergie climat. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/odsh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search