Étiqueté : politique énergétique

Rosneft, Gazprom et l’État : qui décide de la politique énergétique Russe ?

Les mutations rapides que traverse actuellement le secteur de l’énergie exposent la Russie à de nombreux risques. Le pays ne parvient pas à valoriser ses atouts, alors qu’il possède une combinaison unique de ressources naturelles et d’expérience en matière de leur exploitation. Les performances insuffisantes du secteur énergétique sont l’une des principales raisons de la stagnation de l’économie russe…

Compétitivité, énergie et climat: quelles priorités pour l’Europe ?

(…) Sont ici évoqués quelques enjeux portant sur la gouvernance, les négociations internationales, l’autonomie énergétique de l’Union, l’impact de la révision de règles de concurrence, la R&D et le progrès technique, la précarité énergétique, les spécificités nationales, tarifaires et de productions et leurs impacts sur les infrastructures et la sécurité d’approvisionnement, à la lumière de développements récents…

Les objectifs climat-énergie de l’UE de 2030: un compromis (nécessaire ?) sur la trajectoire de 2050

La Commission européenne (CE) a publié son paquet climat-énergie 2030 le 22 janvier 2014 proposant deux objectifs contraignants : -40 % de réductions d’émissions et + 27 % d’énergies renouvelables en 2030. Si, selon l’étude d’impact de la CE, un objectif de 40 % de réduction des GES implique automatiquement une part des énergies renouvelables de 27 % d’ici 2030, ce choix politique pose deux interrogations : sans objectif d’énergie renouvelable établis pour chaque Etat, comment ces « ambitions » nationales seront coordonnées ? Quels seront les effets sur le prix de l’EU ETS et le coût de réductions des émissions si le développement des ENR est supérieur à l’objectif de 27 % d’ENR – même avec une réserve de stabilité de marché dans l’EU ETS ?…

La mise en œuvre par la France du Paquet énergie-climat

La Cour des comptes a rendu public, jeudi 16 janvier, un rapport sur la mise en œuvre par la France du Paquet énergie-climat commandé par le Président de l’Assemblée nationale pour le Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques (CEC) en application de l’article L. 132-5 du code des juridictions financières.

Les outils économiques des politiques énergie-climat chinoise à l’heure du 12e plan quinquennal

Au premier rang des pays en développement et des émetteurs de GES au monde, la Chine a entrepris dans son 12ème plan quinquennal (2011-2015) de renforcer les orientations insufflées par le 11ème plan quinquennal. Il propose de donner davantage de flexibilité à l’économie chinoise (d’où son changement de nom pour passer au terme de « guide » quinquennal), au travers notamment de l’utilisation accrue des instruments de marché…

Vers une réorientation des politiques énergétiques dans les DOM

Les DOM ont un rôle singulier à jouer dans la politique énergétique française. Ils offrent une opportunité de concilier progrès social et technologique dans le cadre de la transition énergétique, à condition de tenir davantage compte des contraintes et des atouts propres à ces territoires. Six propositions sont faites dans ce sens…

Lutte contre la précarité énergétique : analyse des politiques en France et au Royaume-Uni

Lors du Débat national sur la transition énergétique, ont été mis en évidence les enjeux de l’acceptabilité sociale des mesures, et notamment la problématique de la prise en compte des précaires énergétiques. Or les multiples déterminants de la précarité énergétique (…) rendent difficiles la caractérisation des ménages concernés…